Qui suis-je ?


Depuis le début des temps, n'est-ce pas la question que tous les humains se sont posée afin de connaître ce secret ?


Et pourquoi, après des milliers d'années de l'expérience humaine, n'avons-nous pas répondu à cette question avec clarté et vérité malgré tous ces grands penseurs ?

Est-ce possible que la réponse ne se trouve pas et ne se trouvera jamais en dehors de nous dans les livres, les discours, les mots ni dans les idées des autres ?

Ne serait-il pas plus intelligent de trouver soi-même cette réponse et ainsi sentir la joie en nous au lieu d'écouter les autres à ce sujet qui se croient les plus intelligents, les plus importants, afin de nourrir leur ambition de supériorité et de contrôle sur nous ?

Dans cet article, je vous propose un processus pour recevoir, pour obtenir vos propres réponses que vous avez probablement oubliées et qui fait partie de la perfection de la vie afin de vous connaître, selon vous.

Donc, vous n'aurez aucune réponse de qui vous êtes...

 

 

Qui suis-je ?

 

Faites-vous l'erreur de suivre une route qui tourne en rond en suivant des aveugles ?

Est-ce que vous cherchez des réponses faciles par habitude apprise, sans aucune prise de conscience et ainsi vous faire dire qui vous êtes au lieu de le trouver vous-même ?

  • Vous pouvez lire tous les livres ou textes qui parlent de qui vous êtes, de croissance ou de développement personnel afin de vous connaître selon les autres.

  • Vous pouvez écouter tous ces érudits qui connaissent tout de la vie, sauf la leur afin de vouloir devenir comme eux.

  • Vous pouvez avoir les plus grands titres au monde a ce sujet afin de vous croire supérieur aux autres, avoir raison.

  • Vous pouvez passer toute votre vie dans un lieu isolé à méditer afin de croire que Dieu communique avec vous uniquement de cette façon et ainsi croire que vous êtes un être illuminé.

Mais si vous ne savez pas qui vous n'êtes pas, jamais au grand jamais, vous ne pouvez vous connaître en toute conscience, par choix libre.

Savez-vous au moins, ce que vous cherchez à réaliser ?

 

Quel est votre intérêt de connaître le secret de qui vous êtes ?

Si votre intention profonde de vous connaître est pour vous élever au-dessus des gens, d'être plus grand qu'eux, d'accumuler plus qu'il ne vous en faut, je crains que cela ne produise encore plus de conflits et de douleurs.

Mais si vous avez l'intention de vous connaître afin d'utiliser votre pouvoir pour créer autour de vous, des relations où les gens pourraient se reconnaître, pourraient se libérer des situations difficiles, sans vous élever au dessus d'eux, alors vous êtes sur la voie de la maîtrise de vous-même.

Alors qui êtes-vous ?

 

Le processus de la réponse

Tout le monde a une petite idée sur cette question de "qui êtes-vous", et voici en quoi consiste vos réponses habituelles.

  • Vous connaissez votre nom, mais cela est votre identité juridique.

  • Vous connaissez votre nationalité, mais cela est votre pays de naissance.

  • Vous connaissez votre âge, mais cela est le nombre de révolution autour du soleil que vous avez voyagée.

  • Vous connaissez votre situation sociale, mais cela indique avec qui vous vivez.

  • Vous connaissez votre patrimoine, mais cela indique ce que vous possédez.

  • Vous connaissez votre travail, mais cela est ce que vous faites.

  • Vous connaissez votre niveau scolaire, mais cela est votre éducation.

  • Vous connaissez votre sexe, votre grandeur, votre poids, la couleur de vos yeux, vos cheveux, mais cela sont les attributs de votre apparence physique, votre image.

  • Vous connaissez certaines qualités et défauts, mais cela ne sont que des jugements de valeur pour bien paraître.

Toutes ces réponses ne disent pas qui vous êtes, mais bien l'image de ce que vous avez et ce que vous faites. Vous n'êtes pas un faire humain ni un avoir humain, vous êtes un être humain.

Pour prendre conscience de qui vous êtes, vous devez avoir un choix libre, sinon vous suivez les ordres et les croyances imposés des autres, donc sans libre choix.

Ce choix pour vous connaître est entre ce que vous êtes et ce que vous n'êtes pas.

Le processus de la réponse à la question de qui vous êtes n'est pas en cherchant à comprendre qui vous êtes, mais bien en cherchant à comprendre qui vous n'êtes pas sans jugement ni négation.

Comprenez-vous le secret ?

 

Accepter et comprendre qui vous n'êtes pas

Lorsque vous savez de plus en plus qui vous n'êtes pas, alors ce que vous êtes, entre dans votre conscience sans l'aide de personne.

À cet instant, vous avez un choix libre de croire ce que vous êtes et non de vous le faire imposer par les autres ni par vos profondes habitudes.

Pour comprendre, il faut d'abord accepter la réalité telle qu'elle et non ce qu'elle devrait être au moyen de solutions échappatoires. Si vous le faites, alors vous niez l'existence de cette réalité et ainsi ne pas avoir de choix possible.

Le défi est dans vos habitudes apprises à vouloir juger la situation de bien ou du mal ou vouloir nier vos sentiments inconfortables. Vous avez l'habitude de vouloir bien paraître, mentir inconsciemment, au lieu de vouloir être vrai.

Ce que vous sentez est votre vérité à votre sujet. Ne l'ignorez pas, car elle la clé.

Par exemple, lorsque quelqu'un vous juge, vous sentez un inconfort, alors cela vous indique ce que vous n'êtes pas. Acceptez et comprenez cela au lieu de le fuir ou le cacher.

Lorsque quelqu'un vous empêche, vous contrôle de faire ou ne pas faire quelque chose, vous sentez un inconfort, alors cela vous indique ce que vous n'êtes pas. Acceptez et comprenez cela au lieu de le fuir ou le cacher.

Lorsque vous pouvez perdre quelque chose d'essentiel que l'autre vous apporte, vous sentez un inconfort, alors cela vous indique ce que vous n'êtes pas. Acceptez et comprenez cela au lieu de le fuir ou le cacher.

Lorsque vous doutez de vous dans une situation, vous sentez un inconfort, alors cela vous indique ce que vous n'êtes pas. Acceptez et comprenez cela au lieu de le fuir ou le cacher.

Ce qui compte est d'accepter et comprendre cela, car en l'absence de ce que vous n'êtes pas, vous ne pouvez pas avoir de choix.

Sans l'obscurité, vous ne pouvez pas comprendre la lumière ni même connaître l'existence de la lumière en l'absence de choix.

Par conséquent, ne niez pas et ne jugez pas l'obscurité, car elle permet à un choix d'exister.

  1. Ne niez pas et ne jugez pas le besoin à l'autre pour être heureux.

  2. Ne niez pas et ne jugez pas l'inquiétude ni le doute.

  3. Ne niez pas et ne jugez pas la désunion ni les problèmes.

  4. Ne niez pas et ne jugez pas la manque de partage pour en avoir plus.

  5. Ne niez pas et ne jugez pas l'obéissance pour avoir le pouvoir, le contrôle.

  6. Ne niez pas et ne jugez pas le jugement pour vous faire sentir coupable.

  7. Ne niez pas et ne jugez pas la condamnation pour vous punir.

  8. Ne niez pas et ne jugez pas les conditions dans l'amour.

  9. Ne niez pas et ne jugez pas la supériorité et l'injustice.

  10. Ne niez pas et ne jugez pas l'oublie et l'ignorance de ce qu'est un choix.

 

Qu'aller vous faire avec la connaissance de soi ?

Observez les gens et observez-vous, vous verrez que lorsque l'on sait quelque chose, nous avons souvent l'habitude de montrer ce savoir aux autres afin de se comparer, se montrer meilleur qu'eux, se croire supérieur dans les mots, n'est-ce pas une réalité ?

Est-ce que c'est important pour vous de connaître qui vous êtes ?

Est-ce que cela va changer votre façon d'agir demain ?

Est-ce que cela va vous inciter à voir les choses différemment aujourd'hui ?

Est-ce que vous allez guérir les douleurs des blessés, calmer les inquiétudes des gens apeurés, répondre aux besoins des pauvres, célébrer la grandeur des justes et voir ce pouvoir chez tous les autres ?

Est-ce que ce rappel, cette prise de conscience, va transformer votre vie et permettre de changer la vie des autres qui en ont l'intention sincère ?

Ou bien, vous allez retourner dans l'oubli de qui vous êtes, de retomber dans l'égoïsme inconscient, de retourner à nouveau à la même petite vie que vous croyez avant cet éveil ?

Quel sera votre choix ?

Qui suis-je et qui je choisis d'être ?

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


 

Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.