Comment vivre en couple sans peur ni inquiétudes ?


Lorsque que vous acceptez et comprenez le besoin, jamais vous n'allez vous inquiéter de perdre quelqu'un ou quelque chose !


Qui n'a jamais ressenti d'inquiétudes dans une relation de couple, en s'imaginant que l'autre puisse partir, puisse ne plus l'aimer ?

Êtes-vous conscient que cette pensée réactive vous fait du mal, en créant chez l'autre, une incitation, une motivation à vouloir ne plus être avec vous ?

Pouvons-nous voir ensemble, sans jugement, ce processus qui crée cette réalité et de là, choisir autre chose, selon votre volonté ?

À moins que vous ayez l'habitude de vouloir des solutions superficielles qui apportent des résultats superficielles !

 

 

Vivre en couple sans peur

 

La réaction est un état inconscient, une habitude

Avez-vous réagi d'une façon habituelle, comme tout le monde, à vouloir retenir l'autre au moyen du contrôle par le pouvoir, de l'obligation par le devoir, du jugement par les accusations, des menaces par les punitions et des conditions par des échanges ?

Quelle serait votre réaction, si l'autre voulait vous contrôler, vous obliger, vous accuser, vous menacer et vous imposer des conditions au nom de l'amour ?

Est-ce que cela tue toute relation amoureuse ?

Avez-vous observé votre comportement, et non celui de l'autre, afin de constater si vous aviez ces habitudes qui divisent la relation au lieu de l'unir ?

 

Les attentes futures causent des inquiétudes

Parce que votre esprit a été conditionné par les gens nés avant vous, à obtenir un résultat particulier, et que ce résultat, ce bonheur vient des autres, alors vous créez dans votre esprit, des attentes qu'ils doivent vous rendre heureux, avant même de faire quelque chose.

Vous vivez comme s'il n'y avait pas d'autre choix que celui que vous avez à l'esprit, soit que votre bonheur est le résultat de ce que les autres sont, font et ont pour vous.

Jamais il ne vous vient à l'esprit, que vous réagissez ainsi sans autre choix. Ainsi, vous continuez d'utiliser ce même processus (utiliser les autres) en croyant que cela va produire des conséquences, des résultats différents.

Et vous vous inquiétez que l'autre puisse ne pas ou ne plus vous donner ce qui vous apporte des satisfactions, du bonheur et alors, vous réagissez par la peur de perdre cela ou de manquer cela.

Vous n'utilisez pas votre pouvoir de création pour votre propre bonheur, voilà la réaction habituelle qui vous habite et qui habite l'ensemble de l'humanité, rien de moins.

 

La peur de perdre ou de manquer quelque chose ou quelqu'un

L'inquiétude est une forme d'idée futur à propos des attentes, des résultats particuliers que l'on veut à tout prix, donc sans préférences.

C'est l'esprit qui crée cette pensée par l'enseignement reçu des autres.

La peur est un agrandissement de l'inquiétude. Et la peur exprimée transforme nos émotions naturelles en des émotions non naturelles qui divisent la relation.

Nous avons peur de perdre l'amour, car nos connaissances ont produit cela par l'amour conditionnel de nos parents. Nous entrons ainsi de cette façon dans nos relations, toutes nos relations.

Au lieu d'utiliser les relations pour expérimenter notre pouvoir de création, nous les utilisons pour obtenir quelque chose dont nous croyons avoir besoin pour être heureux.

Ces besoins nous causent des inquiétudes, car nous avons peur de perdre l'amour de l'autre, perdre ce que l'autre nous donne comme satisfaction, comme bonheur.

Notre esprit est alors plus préoccupé à cette peur, à cette dépendance envers l'autre, que de faire des actions aimables dans notre relation de couple.

Notre esprit ne se préoccupe pas non plus, à être conscient de nos sentiments et ceux de l'autre.

 

Être dépourvu de besoins est un grand bien-être

Le besoin est une illusion que nous croyons vraie, car tout le monde croit avoir des besoins et ainsi créer cette réalité. Être dépourvu de besoins est une grand bien-être, une grande paix.

Premièrement, cela vous libère de la peur, de la peur de ne pas avoir quelque chose, de la peur de perdre quelque chose et de la peur de ne pas être heureux sans telle chose ou telle personne.

Deuxièmement, être sans besoin vous libère de la violence, de la rage, de la fureur. Cette colère non naturelle est l'annonce de la peur. Lorsque vous n'avez rien à craindre, vous n'avez rien contre quoi ou qui vous mettre en maudit.

Vous n'êtes pas en maudit lorsque vous n'obtenez pas ce que vous voulez, parce que le fait de le vouloir n'était qu'une préférence, et non un besoin.

Comprenez-vous la différence, le choix, la liberté ?

Par conséquent, vous n'avez aucune crainte associée à la possibilité de ne pas l'obtenir et ainsi, vous ne ressentez aucune violence, aucune rage et aucune hystérie.

Vous n'êtes pas en maudit, lorsque vous voyez d'autres faire ce que vous ne voulez pas qu'ils fassent, car vous n'avez pas besoin qu'ils fassent ou non une chose en particulier.

Par conséquent, vous ne ressentez aucune colère non naturelle.

Lorsque la peur vous est enlevée, tout le reste peut vous être enlevé et vous ne serez pas en colère.

 

Le choix vous appartient

La peur existe afin d'avoir un choix pour se connaître, mais si vous la jugez de mal ou si vous l'ignorez, alors vous continuez de la faire exister dans votre vie sans vous en rendre compte.

Posez une question à quelqu'un afin de savoir s'il a peur de quelque chose et vous verrez que rares sont les gens qui acceptent qu'ils ont peur de quelque chose.

Ils gardent ainsi en eux, la peur, et alors ils réagissent par la peur, sans en être conscient. Cela ne fait que de produire les mêmes résultats dans leur vie.

Plus vous acceptez et connaissez la peur et plus vous vous approchez de l'ultime connaissance de soi par choix libre.

En acceptant et en comprenant le processus de la peur, vous faites entrer en existence dans votre esprit, son contraire. Ce que l'amour est. Ce que vous êtes par choix libre.

Personne au monde ne peut se connaître sans connaître d'abord, ce qu'il n'est pas, selon lui-même et non selon les autres.

L'enseignement véritable n'est pas de faire entrer dans l'esprit des gens quelque chose, mais bien de leur faire prendre conscience que cela est déjà en eux !

Car quelle est l'intention de vous faire entrer quelque chose dans votre esprit, si ce n'est que pour contrôler votre façon de penser et votre corps afin d'obtenir ce que je veux de vous !

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.