Avez-vous détruit une saine relation amoureuse avec des conditions ?

Aimez-vous construire des ponts dans votre relation amoureuse où vous préférez rester chacun en toute sécurité au bord de votre rive ?

Pourquoi avez-vous changé quelque chose qui fonctionnait bien, qui fonctionnait parfaitement dans votre relation amoureuse ?

Lorsque vous avez déclaré votre amour à l'autre, avez-vous par la suite imposé des conditions afin de vous protéger de perdre ce besoin d'amour, de sécurité ?

Pouvons-nous ensemble, observer et comprendre si les conditions pourraient être la cause de nos malheurs, de nos souffrances dans les relations amoureuses ?

 

 

Relation amoureuse saine

 

La réalité des conditions dans une relation amoureuse

Lorsque l'autre vous déclare son amour et lorsque vous déclarez votre amour à l'autre, une curieuse habitude s'installe en nous.

Une habitude de vouloir se protéger de ne pas perdre cet amour, ce besoin d'être aimé, ce besoin de sécurité, ce besoin de ne pas être seul ! Pouvez-vous observer si cette habitude a comme fondation, comme vérité profonde, un sentiment de peur ou un sentiment d'amour ?

Si c'est un sentiment de peur, alors votre réaction est de vouloir des garanties, des certitudes, des assurances afin de retenir l'autre, de l'emprisonner, de le contrôler à rester avec vous.

Ainsi, votre solution est d'instaurer des conditions sous formes de normes, de règles, de clauses, d'échanges, de conventions, de contrats pour vous obliger à faire, vous exiger afin de demeurer en relation.

Donne-moi ceci et je te donnera cela. Fais ceci et je ferai cela. Sois ceci et je serai cela. Tout cela ne sont que des conditions. Vous vous mettez d'accord comme dans une entente commerciale.

Et vous croyez que cela est vrai, car la plupart des gens utilisent les conditions dans leurs relations amoureuses.

Observez-vous dans vos relations et observez les autres, sans vouloir avoir raison ou me donner tort, et vous remarquerez que vous êtes en train, que nous sommes en train d'imiter quelque chose qui ne fonctionne pas pour notre propre bonheur ?

 

Quelle est votre véritable nature ?

Vous savez au plus profond de votre être, que cela n'est pas l'amour, mais vous continuez en toute insouciance, à vivre vos relations de cette façon en vous obligeant à respecter vos conditions, au lieu de respecter vos sentiments d'être.

Voilà la source du problème, car vous êtes des êtres qui sont constamment en mouvement avec de nouvelles intentions, de nouvelles craintes, de nouveaux sentiments, de nouvelles expériences, de nouveaux points de vue et une nouvelle conscience.

Vous ne pouvez jamais promettre ou garantir qui vous allez être demain, car vous n'avez pas encore choisi vos prochaines expériences selon votre conscience qui change à chaque instant.

Les conditions tuent toute liberté, et la liberté est l'expression de l'amour, de qui vous êtes vraiment, donc votre nature humaine.

Imiter, c'est revivre le passé des autres. Ce passé qui a créé ce monde actuel.

 

Comprendre votre habitude de vouloir combler vos besoins avec des conditions

Avez-vous souvent l'impression d'avoir besoin d'un retour sur ce que vous donnez, sur votre investissement ? Si vous aimez quelqu'un, c'est excellent, mais il vous faut recevoir de l'amour en retour, ce genre de chose.

L'attachement aux résultats, les attentes, le besoin d'un résultat précis, est la source de tous nos problèmes dans les relations.

Ce besoin d'un retour est le résultat de votre système d'enseignement qui vous a fait croire cela afin de pouvoir vous contrôler à leur avantage, quand vous étiez jeune. Cette habitude inconsciente s'est alors installée dans votre esprit et vous abordez vos relations de cette façon.

Ainsi, au moment où vous aimez quelqu'un, votre esprit se met à douter et vous créez votre plus grande peur de ne pas avoir un retour pour combler vos besoins.

Par conséquent, vous croyez avoir besoin de quelqu'un ou de quelque chose afin d'être heureux. Ainsi, vous créez une dépendance à l'autre et vous cherchez à le retenir contre sa volonté, sa liberté au moyen d'une solution qui se nomme ; les conditions.

 

Si vous êtes en attente de l'autre, alors l'autre est probablement en attente de vous !

Êtes-vous dans l'attente dans votre relation d'amour, que l'autre agisse ou vous donne quelque chose afin d'obtenir votre satisfaction et ensuite pouvoir lui donner son retour ?

Et si l'autre aussi est dans l'attente que vous fassiez les premiers pas ! Alors nous observons deux personnes en train d'attendre et remplis d'orgueil et de méfiance.

Mais si vous donnez en premier à l'autre, n'êtes-vous pas en train d'exiger à l'autre, qu'il vous donne un retour ?

Et si l'autre donne en premier, ne voudrait-il pas vous obliger, vous exiger de recevoir son retour de votre part ? Alors nous observons deux personnes qui ne sont pas motivées à donner librement.

Lorsque l'on donne aux enfants une crème glacée, avez-vous remarqué leur manque de motivation de faire quelque chose, une fois ce désir obtenu ?

Comprenez-vous la complexité des attentes ?

En vérité, l'amour n'a pas de motif ou un idéal futur à obtenir... car le futur est une idée imaginaire tandis que l'amour est le fait d'être bien ensemble et faire l'action librement, sans aucune forme de récompense futur, de satisfaction ni d'accomplissement.

Non plus, une forme de punition pour faire réagir l'autre par la peur.

 

L'amour n'a pas de motif en retour

On fait quelque chose parce que l'on aime ça. On ne fait pas quelque chose pour obtenir une satisfaction de l'autre en échange.

Ainsi, en faisant quelque chose par amour, on n'a pas d'attente et les satisfactions sont des surprises inattendues.

Comprenez-vous la différence ?

Faites-vous l'erreur de chercher des conditions pour vivre une saine relation amoureuse, au lieu de comprendre le caractère malsain des conditions ?

Avez-vous pris conscience que cela n'est pas votre plus grand intérêt, il y a quelque chose d'autre qui pourrait vous faire un plus grand bien que de vouloir exiger des autres, votre satisfaction ?

 

Donnez sans avoir d'attente à recevoir

Quand vous donnez à l'autre, pourquoi ne pas vous inclure parmi les gens à qui vous donnez ? De cette façon, vous n'aurez pas l'impression de vous faire abuser, mais bien de vous faire du bien.

Et si l'autre abuse et profite de votre générosité, c'est que vous croyez encore, que vous devez exiger un retour...

Offrez à l'autre ce qui lui fait du bien, et vous verrez que l'autre pourrait modifier librement, son comportement envers vous...

Si ce n'est pas le cas, probablement que vous ne créez pas d'occasion à l'autre de penser, de décider et d'agir librement...

Par exemple, vous pouvez simplement affirmer que vous n'avez pas envie de faire à souper ce soir (et dans votre esprit, vous aimeriez allez souper au restaurant)... et ainsi laisser l'autre trouver de lui-même son idée, sa solution et ainsi être motivé avec passion pour expérimenter sa décision... et par le fait même, arriver aussi à votre intérêt.

Comprenez-vous ? Il n'y a aucune exigence, aucun ordre à l'autre, aucune attente ni condition.

Comment voulez-vous que l'autre s'enfuit de vous avec pareil comportement de liberté ?

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.