Comment vous sentir bien, quand les autres ont raison ?


L'erreur la plus grande n'est pas de se tromper, mais de vouloir avoir raison et tuer tout amour de soi et de l'autre !


Avez-vous remarqué, que lorsque les autres nous disent leurs sentiments avec confiance, nous sommes portés à les écouter et à les accepter ?

Mais lorsque les autres oublient de dire leurs sentiments, alors il nous accusent, nous critiquent et nous jugent afin de nous donner tort pour avoir raison.

Comment se sentir bien dans cette situation et ne pas aggraver le problème ?

 

 

 

Se sentir bien

 

La peur de ne pas dire nos sentiments

En lisant toute sorte de livres et de textes provenant de personnes instruites et en observant la plupart des gens, je me suis rendu compte, que personne ne parlait de leurs propres sentiments.

Moi non plus, et ma réaction dans les relations était souvent comme eux, en évitant de dire ce que j’aime ou n’aime pas, ce que je sens de bien ou de mal.

Par habitude, et comme tout le monde, je ne disais pas mes vérités, mais je les cachais, je refoulais mes sentiments, car j’avais peur de m’abaisser, de ne pas être à la hauteur, à bien paraître.

Lorsque quelqu’un me disait une chose désagréable à mon sujet, ma réaction était de me défendre ou l’accuser, mais jamais dire comment je me sentais ni vouloir le comprendre en posant une question.

Ainsi, au lieu d’accepter mon sentiment, je le niais et au lieu de comprendre l’autre, je le jugeais ou me justifiais avec la raison.

L’autre réagissait à ma réaction malavisée et le désaccord ou le conflit continuait.

En fait, chacun cherchait à gagner, à avoir le dernier mot pour ne pas perdre la face, se sentir moindre.

Tout le monde fait cela, et ensuite on se demande pourquoi il est si difficile de se comprendre et bien s’entendre. Chacun désire avoir raison… et par conséquent, chacun veut donner tort à l'autre.

 

S'abaisser avec confiance pour se faire élever

Pourtant, c’est en s’abaissant que les gens nous élèvent et en voulant s’élever sur eux, être meilleur qu’eux, alors les gens nous abaissent.

S’abaisser ici ne veut pas dire de se croire inférieur, mais d’être honnête, de dire notre vérité et chercher à comprendre la réaction de l’autre afin de connaître si nous avons fait quelque chose qui a blessé l’autre.

Parce que nous n’avons jamais expérimenté cette situation, nous ne pouvons pas connaître laquelle des deux vérités nous fait le plus grand bien.

Nous avons été manipulés, conditionnés à croire aux autres par la peur et le jugement, au lieu de croire en nous, de croire en nos sentiments, nos vérités et se faire confiance.

Et lorsque nous vivons, sans s’en rendre compte, dans la peur et le jugement, alors notre esprit ne fonctionne plus, mais uniquement la raison, qui est une mémoire morte dans la division, dans le manque d’amour.

 

Être attentif à soi, c’est observer ses sentiments avant de les exprimer

Lorsque je suis attentif à mes sentiments dans une quelconque relation, alors je peux être conscient des sentiments des autres, et ainsi m’exprimer par des émotions naturelles, donc selon ce que je suis.

Mais si j’oublie mes sentiments dans une quelconque relation, il est certain que je ne suis pas conscient des sentiments des autres, alors je pourrais exprimer des émotions non naturelles, vouloir avoir raison, donc ce que je ne suis pas et ainsi causer des conflits.

Peu importe les sentiments présents, personne ne peut m’enseigner ni m’éduquer à être attentif à moi, il suffit de m’observer.

Et si je ne suis pas attentif, c’est tout simplement que j’ai été conditionné par mon environnement à ne pas m’intéresser à moi, à oublier de me connaître et mettre l’importance sur le fait de gagner, d’être plus important que les autres au moyen de la raison.

 

Nos sentiments et nos émotions sont les choses les plus importantes à observer

Je suis conscient que mes sentiments, bien ou mal, ne sont pas mes émotions. Mon sentiment n'est pas un ressentiment (ou ressenti), car cela est quelque chose que j’ai déjà senti et que je reconnais. Donc cela est la mémoire d'une expérience passée, donc une pensée encore une fois.

L’ensemble de mes sentiments vécus m’apportent une plus grande conscience de moi et aussi une plus grande compassion envers les autres.

Mes émotions sont des énergies en mouvement qui expriment mes états d'être, mes sentiments.

Par exemple, si je me sens triste, j’ai un sentiment de tristesse et alors je l’exprime au moyen de la peine.

Ma vérité est bien présente par mon sentiment de tristesse, je suis cela, mais au devant des autres, j’ai souvent eu peur d'exprimer cette peine, car on m’a habitué à la refouler, la contrôler, la retenir, afin de ne pas noircir mon image, d’être à la hauteur, de bien paraître.

Comme si c’était mal de pleurer ! La raison cherche le jugement, mais l’esprit cherche la compréhension.

L'émotion est l'énergie de l’esprit pour s’exprimer et ainsi faire des actions avec notre corps à partir des désirs de l’âme ou contre elle.

 

La raison tue toute émotion naturelle, donc toute vérité et action

Si je ne suis pas conscient des désirs de mon âme, de mes sentiments, alors mes émotions exprimées ne sont pas naturelles et je peux créer inconsciemment, des problèmes aux autres et à moi.

Je peux réagir sans considérer les sentiments et intentions de l’autre ou je peux réagir en voulant contrôler l’autre avec la raison.

Donc, si je n'exprime pas mes émotions en toute conscience, alors je suis en contradiction avec mon âme et mon esprit.

Je suis pour ainsi dire, dans le désordre en utilisant ma raison et ainsi juger les émotions de mal et nier les sentiments, nier mes vérités.

Vouloir avoir raison dans la relation est la démonstration d’une pensée égoïste qui oublie sa nature, qui oublie ses émotions, afin de contrôler les autres, car elle a peur d'agir et faire des erreurs qui sont les étapes de toute réussite.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.