Comment les couples heureux deviennent malheureux, sans s'en rendre compte ?


Tous les couples qui se sont séparés étaient heureux dans leur relation et ils s'étaient pourtant promis, de toujours s'aimer...


Avez-vous déjà entendu vos parents, des experts en relation de couple ou des psychologues affirmer que le plus grand amour est de s'oublier pour l'autre ?

Je suis désolé de vous dire qu'ils ont tort, et que cela ne fonctionne pas, sinon il y aurait beaucoup moins de disputes et de séparations !

Au contraire, cet oublie est la cause majeure des problèmes de couple.

C'est être manipulé dans la relation en étant conditionné à rendre l'autre heureux !

Et par bonheur, voici comment éviter ce piège et apprécier de plus en plus, votre relation de couple.

 

 

Couple heureux et malheureux

 

Les images de la réalité ne sont pas la vérité concernant l'amour !

J'observais mes parents, les autres couples et tous ces films d'amour au cinéma me montrer des images du bonheur en couple qui consistaient à tout faire pour rendre l'autre heureux.

Ce sont ces images qui m'ont enseigné que l'amour était conditionnel, que les hommes devaient rendre les femmes heureuses.

Et dans d'autres cultures, les femmes doivent être soumises à l'homme.

Ce sont également ces mêmes images, cette même réalité, qui a enseigné cela aux experts, aux psychologues et à nos parents !

Par conséquent, si tu veux être heureux, tu dois rendre une femme heureuse ou si tu veux être heureuse, tu dois rendre ton homme heureux.

Voilà ce qu'est l'amour conditionnel, ce que l'amour n'est pas !

J'y ai cru !

Et mes relations amoureuses ont été désastreuses.

 

Les conditions ne font que créer l'oublie de soi

C'est ainsi que j'ai entré dans toutes mes relations amoureuses.

J'avais constamment à l'esprit, ce que peut bien vouloir une femme pour être heureuse, je devenais obsédé pour elle et ainsi m'oublier.

J'oubliais d'être conscient de mes sentiments d'être.

Dans ce genre de relation, tout allait bien, si j'offrais à ma femme tout ce qu'elle demandait pour son bonheur, et si elle me donnait tout ce que je demandais pour mon bonheur.

Cela n'est pas l'amour, mais le besoin à l'autre, la dépendance, l'attachement à l'autre au moyen des conditions, des échanges, qui nous font croire à tort, que nous n'avons aucun pouvoir pour créer notre propre bonheur.

En fait, je n'étais pas conscient que tout avait débuté dans mon esprit en imaginant à ce que voulait ma femme pour être heureuse et ainsi recevoir de l'amour en échange, quelque chose comme ça.

Ce choix était moindre, mais sans ce choix moindre aucun choix élevé ne pourrait exister, soit celui d'avoir à l'esprit.

De ne pas compter sur elle pour être heureux, mais de compter sur moi.

Ainsi, je n'ai pas besoin de ma femme pour être heureux, je n'ai pas d'attentes, mais je suis heureux et surpris si elle fait quelque chose d'aimable sans y être obligée par une condition ou une obligation.

Il en va de même pour moi !

Comprenez-vous ?

 

Rien n'est juste dans une condition d'échange

Il est impossible d'être juste dans une relation, s'il y a des conditions à remplir, car il y a toujours quelqu'un qui a plus de demandes que l'autre.

Comme vous comptez sur l'autre pour être heureux et non sur vous, alors la pression est sur la personne qui doit satisfaire celle qui a le plus de demandes, le plus de conditions à remplir.

Cela est injuste !

Il arrive un moment, où je ne pouvais plus satisfaire les demandes de plus en plus nombreuses, abusives de ma femme, d'en donner plus, au nom de l'amour.

Elle réagissait par la peur de ne pas obtenir ce qu'elle demandait pour son bonheur et les désaccords prenaient naissance.

 

Les ressentiments par les paroles de l'autre

Lorsque cette peur survient, cette peur de perdre ce dont l'autre croit essentiel à son bonheur, alors des réactions surprenantes et égoïstes sont exprimées.

Des "moyens verbaux" comme les ordres à faire pour obliger l'autre, le jugement pour le culpabiliser, la condamnation pour le punir et toutes sortes de conditions pour le manipuler à son avantage.

Tout ça, au nom de l'amour, bien entendu !

J'avais des ressentiments, car je me demandais pourquoi je n'étais pas si heureux en donnant constamment à elle !

S'oublier, c'est oublier ses sentiments et lorsqu'un problème survenait, je me sentais mal... car elle avait oublié mes sentiments en étant concentrée sur ses désirs que je devais lui apporter.

Ces sentiments inconfortables se produisaient, lorsque ma femme me niait, me jugeait, m'obligeait, me menaçait ou m'imposait des conditions.

Tout ça, pour arriver à ses fins, car nous avons cru à tort, que le plus grand amour est de s'oublier pour l'autre...

 

La peur et le jugement ne font que perpétuer la même croyance sur l'amour conditionnel

Combien de fois ai-je senti en moi, la douleur d'avoir été nié, contrôlé, jugé et condamné par mes parents ?

Ne sont-ils pas les gens qui m'aiment le plus ?

Comment aurais-je pu imaginer que ce soit différent avec une femme ?

J'ai oublié ce que c'était que d'être aimé sans condition.

Ainsi, j'essayais d'imaginer à quoi peut bien ressembler l'amour d'une femme, mais selon ma perception de l'amour dans ce monde.

J'ai projeté sur ma femme, le rôle de "parent" et ainsi croire à une femme qui juge, qui récompense ou punit, à partir de ses sentiments à propos de ce que j'ai fait ou n'ai pas fait.

Mais cette vision est moindre, car elle est fondée sur nos cultures, traditions et notre enseignement.

Elle n'a rien à voir avec qui je suis vraiment.

 

La croyance ne fait que recréer la même réalité

Mes croyances, à propos de l'amour, étaient fondées sur l'expérience humaine plutôt que sur les vérités spirituelles.

C'est une réalité fondée sur la peur, l'injustice, la culpabilité et la vengeance. Cette croyance est fausse, mais la nier, ce serait perturber toute notre culture, nos traditions et notre enseignement.

Cela dominait mon expérience dans les relations amoureuses, car non seulement je recevais de l'amour conditionnel, mais j'ai aussi observé que je le donnais de la même manière.

En acceptant que cette croyance soit fausse et ne fonctionne pas, je me suis mis à croire par choix, à l'idée que je ne suis pas la peur, je ne suis pas celui qui juge et que je n'ai aucune raison de punir l'autre ni d'imposer des conditions pour le manipuler à mon avantage.

Ainsi, je pu créer une autre réalité en amour où il n'y a pas de tromperie, d'injustice, de désaccord, de dispute, de contrôle, d'obligation ni de condition.

 

Ne comptez pas sur l'autre, mais sur vous !

Si votre relation amoureuse ou de couple est magnifique actuellement, alors vous êtes probablement en train de créer une habitude de vous oublier pour l'autre !

Et un jour, vous aurez du ressentiment, car le véritable amour débute avec la conscience de soi-même, de ses propres sentiments et ainsi ne pas oublier ceux de l'autre.

Par conséquent, le plus grand problème dans un couple est que chacun s'oublie pour l'autre et ainsi dépendre de l'autre pour être heureux, de compter sur l'autre et non sur soi-même.

Si vous cherchez une solution pour être heureux en couple, donc que vous croyez qu'une autre personne peut faire cela à votre place, peut mettre de l'ordre dans votre vie de couple, alors repensez-y !

Il n'y a aucune solution extérieure à vous afin d'être bien dans votre couple, car vous ne pouvez pas utiliser ou payer quelqu'un d'autre pour le faire à votre place.

Personne ne peut être consciente et aimable à votre place dans une relation.

 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.