7 convictions que le divorce par consentement mutuel n’est pas un échec


Un divorce n'est pas un échec, mais une façon de vous rapprocher de la réussite, lorsque vous remerciez la vie pour cette expérience et non la maudire !


 

 

Divorce consentement mutuel

 

Abattu et découragé concernant un divorce ?

Avez-vous un sentiment de culpabilité qui ne fait que de vous détester ?

Comment les gens de votre entourage vous regarde-t-il maintenant ?

Je comprends ce que vous vivez, mais si vous réagissez comme la plupart des gens, alors vous allez rendre difficile et inquiétante, votre prochaine relation de couple.

Heureusement, je vous propose de prendre conscience de 7 convictions que le divorce n'est pas un échec, mais une façon de vous rapprocher de la réussite.

 

# 1. La peur du jugement vous garde prisonnier dans la culpabilité

C'est toujours la faute de l'autre, n'est-ce pas ?

C'est toujours votre faute, selon l'autre, n'est-ce pas ?

En fait, la société fait fausse route en étiquetant un divorce comme un échec et la durée d'une relation comme une réussite, peu importe si les gens sont bien dans cette relation.

Cela ne fait que de chercher des coupables et vous emprisonner dans la culpabilité au lieu de vous comprendre.

J'ai été marié 11 mois et j'ai vécu un douloureux divorce.

Mon ex femme m'a reproché, accusé et blâmé que je ne la rendais pas heureuse et vivait dans l'insécurité après ma perte d'emploi. J'ai alors lancé ma bague de mariage en dehors de mon véhicule par dégoût et le divorce est venu rapidement.

J'étais le coupable à ses yeux et j'ai consenti à divorcer par consentement mutuel, car c'était plus simple et plus rapide. J'avais déjà accepté mes erreurs pour éviter de créer plus de conflits.

En fait, je me suis libéré de son jugement, quand je l'ai rencontrée après le divorce et la voir ajouter tellement de mauvaises choses, de fautes à mon sujet et rien de sa part.

Je me suis dit combien j'étais heureux de ne pas avoir continuer cette relation avec ce genre de personne qui m'accusait de tout.

Aujourd'hui, je suis convaincu qu'avoir l'intention de comprendre un divorce permet de se libérer de la culpabilité et ainsi s'aimer.

 

# 2. Ce qui compte vraiment n'est pas de rester le plus longtemps en relation de couple

Être bien dans une relation de couple ne veut pas dire de vivre ensemble le plus longtemps possible, mais d'être bien ensembles, peu importe le temps que vous êtes ensembles.

Ceci n'est pas un encouragement pour promouvoir les relations de courtes durées, mais simplement de ne pas avoir comme but, le temps comme gage de succès, mais bien vos sentiments.

Je vois tellement de couples qui demeurent ensembles de nombreuses années sans vraiment être ensembles dans leur âme, sans vraiment s'aider quand ils vivent des problèmes, mais pour montrer que le succès d'une relation de couple n'est pas l'amour, mais le temps !

Aujourd'hui, je suis convaincu que le bien-être est ce qui permet de faire durée un couple en vivant dans l'amour sans se soucier des années ou des anniversaires.

 

# 3. Vivre dans la sécurité est ce qui crée le divorce

Avez-vous observé que les gens veulent la sécurité dans toutes formes de relation ? Ils ont été conditionnés à vivre de cette façon.

Que veut dire la sécurité ?

N'est-ce pas la peur de vivre des problèmes, la peur de perdre l'autre, la peur de perdre quelque chose d'essentiel à votre bonheur ?

Tout cela est inquiétant.

Ainsi, l'énergie qui produit la sécurité est la peur, non l'amour !

Cette peur vous pousse ou vous motive à vouloir contrôler l'autre pour le retenir ou pour l'obliger à faire ce que vous voulez et les conséquences en sont désastreuses !

La séparation ou le divorce est déjà en route sans vous en rendre compte.

Aujourd'hui, je suis convaincu que la sécurité cause beaucoup d'insécurité et que les problèmes sont de magnifiques occasions pour prendre conscience que votre bonheur ne dépend pas de l'autre, mais de votre façon d'être dans la relation.

 

# 4. Une vie sans échec est une mort confortable

Les erreurs ne sont pas de mauvaises choses, elles sont des choix qui n'ont pas fonctionnés en fonction de ce que vous voulez réaliser.

Ainsi, si vous n'êtes pas conscient de ce que vous cherchez à faire, jamais vous ne saurez si vos choix ont fonctionné ou non.

Un enfant qui apprend à marcher va tomber souvent, car il veut marcher et tomber n'est pas un échec, mais une façon de se rapprocher du succès, de pouvoir marcher.

Avez-vous cessé de vouloir marcher ? Avez-vous cherché à toujours faire revivre le passé confortable ?

Mon divorce et mes séparations m'ont permis de comprendre les relations, de m'approcher du succès de plus en plus afin d'être avec quelqu'un de conscient concernant nos sentiments et nos intentions.

La sagesse n'existe pas dans la conformité ni dans l'absence de problème.

Aujourd'hui, je suis convaincu que mes échecs étaient les outils parfaits pour vivre une relation formidable avec ma femme Diana. Nous avons vécus de nombreux problèmes avant de nous rencontrer et ainsi avoir une certaine compassion et une grande conscience morale.

 

# 5. Votre image n'est pas si importante, mais votre bien-être l'est

Combien de gens aiment montrer combien ils sont en amour dans leur couple et heureux au devant des gens ? De vouloir bien paraître, être à la hauteur !

Est-ce que cela ne soulève pas une question importante ?

Celle de vouloir prouver quelque chose qu'ils ne sont pas ?

Puis, sans prendre garde, nous entendons ensuite qu'ils ont divorcé et notre réaction est de dire que jamais nous n'aurions penser cela d'eux !

Avez-vous oublié vos sentiments, vos vérités, et ne jamais comprendre pourquoi votre relation de couple s'est terminée en divorce ?

En vérité, les gens vont toujours en manque vers l'extérieur en toute inconscience. Ceux qui le sont ne cherchent jamais à prouver, car l'état d'être est suffisant et n'a pas besoin de preuve.

Aujourd'hui, je suis convaincu que celui qui est vrai, celui qui est honnête dans sa relation de couple n'a aucune crainte ni aucune intention de cacher sa vérité, car il sait très bien, qu'il ne vit pas pour plaire aux autres, mais être bien dans sa relation.

 

# 6. Sans les choix moindres aucun choix élevé ne peut exister

La vie est parfaite telle qu'elle est. Ce n'est pas parce que vous vivez un divorce, que cela n'est pas parfait.

Lorsque je jouais au hockey, à chaque fois que je lançais au but, je n'arrivais pas à toujours compter. En fait, j'ai plus souvent manquer le but.

Comment alors, sentir la très grande joie de réussir quelque chose de grande valeur en l'absence de choix moindres ?

Sans les choix moindres, comment les choix élevés peuvent-ils exister ?

Mais vous vivez dans vos croyances passées en pensant qu'elles sont les meilleures et vous cherchez à toujours avoir raison.

Ainsi, vous niez vos vérités et celle de votre partenaire. Cela crée des désaccords et des conflits. Vos choix passés ont été bien, ceux d'aujourd'hui peuvent être meilleurs et l'être davantage demain.

Aujourd'hui, je suis convaincu que mes choix qui produisent en moi et aux autres, un sentiment mal sont des choix moindres et que j'ai à faire une nouveau choix, un choix plus élevé afin de ne pas répéter mes choix moindres en voulant avoir raison.

 

# 7. Arrêtez de maudire la vie de vos malheurs !

Vous n'êtes pas une victime et les méchantes personnes n'existent pas.

Nous sommes tous des créateurs et si nos choix de création ne produisent pas ce que nous voulons, alors il suffit de faire un choix plus élevé.

Mais en maudissant la vie, en vous plaignant, en accusant les autres, en vous croyant une victime ou en cherchant la pitié, alors vous continuez à ne pas être conscient de votre pouvoir de création.

Pourquoi ne pas apprécier cette expérience, de remercier la vie, remercier Dieu de ce cadeau de la vie ?

Vous verrez après quelques temps, combien cette expérience vous a faire prendre conscience de vous et des autres afin de vivre des relations de couple véritables et non d'uniquement bien paraître pour épater les autres.

L'amour n'est pas de rendre l'autre heureux, et l'autre de vous rendre heureux, car cela est la dépendance au besoin, mais bien d'être heureux et d'offrir à l'autre cet état d'être en n'oubliant pas de vous inclure parmi ceux qui reçoivent.

Car l'amour n'est pas une chose personnelle, mais une chose relationnelle !

 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.