Utiliser le gros bon sens : Est-ce vraiment utile dans notre vie ?


Avoir un bon jugement, un gros bon sens, c'est revivre le passé et ainsi ne jamais évoluer en conscience au moyen de l'action !


Il est bien de répéter le passé si cela nous sert. Cela est le gros bon sens !

Mais à voir nos nombreux problèmes, j'observe que cela ne nous sert pas vraiment !

Ne serait-il pas sage, dans une situation inconfortable ou un problème, de décider de ne pas utiliser le gros bon sens, mais bien nos sentiments, car ils sont ce qui est vrai pour nous ?

 

 

Gros bon sesn

 

Avoir l'esprit fermé sans s'en rendre compte

J'observe après plus de 58 ans sur cette planète, que beaucoup de gens vivent en ayant l'esprit fermé sans s'en rendre compte, surtout ceux qui parlent de gros bon sens et de bon jugement !

J'en faisais partie.

En vérité, tout est possible ! Surtout les choses que je ne connais pas.

Dans de nombreuses situations, j'ai souvent affirmé qu'une chose était impossible ou du moins, que je ne la croyais pas, sans en connaître la vérité au travers mon expérience complète, en pensée, parole et action.

J'accumulais du savoir (des mots), mais je n'accumulais pas de nouveaux sentiments par l'expérience complète qui sont la source de la véritable sagesse et de mon évolution personnelle, ma conscience.

En d'autres termes, j'avais l'esprit fermé à ne pas faire d'action par la peur inconsciente de me tromper... et ainsi "prouver" que j'avais raison...

 

Le non sens est d'avoir peur de faire l'action

En fait, je n'avais pas intégré ce que je savais (en pensée et parole) afin d'en connaître le sens au moyen de l'action, laquelle est la relation, donc je n'avais aucune vérité dans mon âme, dans mes sentiments.

Ainsi, j'ai cru comme bien des gens, que la raison, le gros bon sens, était la chose la plus importante concernant mes critères de décision...

Voilà un non sens pour moi aujourd'hui dans ma conscience !

Le non sens étant d'avoir peur de faire l'action concernant ce que je savais afin de valider en sentiment, si cela fonctionnait ou non compte tenue de ce que je cherchais à faire.

J'avais peur de ne pas être à la hauteur, au lieu de tout simplement admettre mes erreurs ou mes choix moindres et admettre que je ne connaissais rien sur un sujet, si je ne l'expérimentais pas en action dans ma vie.

Par conséquent, je me suis trompé concernant le gros bon sens en croyant qu'avoir un bon jugement était cela.

Voilà comment ne rien comprendre quelque chose, car le jugement est toujours basé sur le passé, sur des conclusions passées, jamais sur le présent.

Je me contentais des mots provenant des autres et non des vérités dans mes sentiments !

 

Les sentiments sont les vérités qui donnent un sens à la vie

Les gens qui n'utilisent pas les puissants sens subtiles comme les sentiments ou les intuitions que possèdent tous les êtres humains conscients ne peuvent vraiment pas donner un sens à une situation particulière ni à leur vie.

En fait, utiliser le gros bon sens, la raison ou le jugement peut s'embrouiller ou être confus sous le coup de la frustration, la colère, l'inquiétude ou la peur (comme perdre la face).

Ceux qui utilisent leur gros bon sens ne font même pas la différence entre un sentiment et une émotion. Pire, ils enseignent et croient profondément qu'il est important de contrôler leurs émotions, au lieu des les comprendre et les utiliser.

Une personne hautement évoluée comprend parfaitement que les sentiments donnent un sens à une situation et que la meilleure décision repose toujours sur cela. Cette personne n'utilisera jamais son gros bon sens, car elle sait que cela est suicidaire et l'éloigne de sa vérité.

Si vous voulez savoir ce qui est vrai pour vous en toute circonstance, alors demandez-vous comment vous vous sentez par rapport à quelqu'un ou quelque chose.

Se demander ce que vous pensez est un non sens !

Notre enseignement a oublié de montrer par l'exemple, cette question essentielle dans toutes les décisions concernant notre vie, car les gens au pouvoir ne veulent pas que nous prenions conscience de notre propre pouvoir et ainsi se faire confiance.

 

L'expérience ne s'arrête pas au savoir, mais à l'action, laquelle est la relation.

Les gens veulent avoir raison afin de se croire supérieurs aux autres, au lieu de comprendre que la supériorité est une des plus grandes causes de divisions et de conflits dans notre monde.

La justice ne peut pas exister dans la supériorité et en ce sens, les gens qui jugent sont des gens injustes sans s'en rendre compte !

La véritable justice est un état d'être avant de faire quelque chose, non un jugement ou une conclusion suite à une action.

Avoir raison, c'est souvent chercher à dire aux autres d'utiliser le gros bon sens, donc de les écouter et ainsi nous contrôler à leur avantages par la ruse afin de satisfaire leurs désirs égoïstes.

Revenez à vos sentiments et "oubliez la raison, oubliez le gros bon sens", voilà ce qui fonctionne !

Et si vous n'expérimentez par cela, alors vous continuez à vivre dans les illusions que vous croyez vraies et jamais vous n'allez vous réveiller de votre profond sommeil.

 


Claude Lasanté