Comment guérir de sa première peine d’amour et être à nouveau en relation d'amour ?

Y a-t-il quelque chose de plus douloureux qu'une première peine d'amour, un premier chagrin d'amour et vivre les conséquence de cette séparation, cette rupture qui vous empêche de bien vivre ?

Aimeriez-vous vivre une nouvelle relation amoureuse sans avoir peur qu'elle se termine, une autre fois, par le rejet de l'autre ?

Avez-vous peur d'être blessé à nouveau dans une prochaine relation d'amour en répétant les mêmes comportements, sans s'en rendre compte, qui ont produit l'envie à l'autre, de vous quitter ?

Est-ce possible de reprendre la même relation amoureuse qui vous cause cette tristesse ? Oui, mais il faut absolument que l'autre le choisisse sans aucune obligation ni de condition. Dans cet article, je vous propose aussi une solution possible à mettre en pratique, mais vous devez accepter que l'autre soit totalement libre et aussi ne pas faire des compromis qui pourraient détruire votre propre amour.

 

 

Comment surmonter un chagrin d'amour ?

 

Désirez-vous une satisfaction temporaire ou une joie permanente ?

Par ailleurs, si cela vous intéresse de vivre dans la tristesse profonde et ensuite dans la dépression ou toute sorte de ressentiment, alors continuez à vivre de la même façon jusqu'à ce que vous soyez vraiment décidé de comprendre un autre point de vue et ainsi faire un nouveau choix.

Je vais vous apporter un autre point de vue facile à comprendre et je ne peux pas vous donner des garanties que cela va fonctionner pour vous, même si cela a fonctionné pour moi et les autres, en qui je l'ai partagé.

Si vous trouvez mon article un peu long, c'est tout simplement que vous cherchez une réponse rapide, une satisfaction immédiate pour vous soulager temporairement de votre tristesse.

Les réponses superficielles, je les laissent aux autres qui connaissent tout de la vie, sauf de la leur ! Vous les avez écouté dans le passé et voyez ce que cela a produit dans vos relations, dans nos relations, dans notre monde !

Mais si vous vous désirez, une fois pour toute, ne plus jamais vivre de réaction de profonde tristesse ou tout autre sentiment inconfortable, alors il se pourrait que votre vie se transforme radicalement.

 

Est-ce que vous aimez votre tristesse, votre peine d'amour ?

Vous n'aimez pas la tristesse n'est-ce pas ? Mais cette tristesse est-elle différente de vous ? Qui vit la tristesse ? Où est-elle ? Comment savez-vous, que vous avez de la tristesse ?

Ce que je tente de vous faire prendre conscience est que vous êtes la tristesse, donc il n'y a pas deux choses ici, mais bien une chose, une unique chose, soit vous. Et si vous affirmez, si vous jugez la tristesse comme étant quelque chose que vous n'aimez pas, alors vous vous dites que vous ne vous aimez pas ?

Est-ce que vous la sentez cette tristesse ? Est-elle douloureuse ? Pouvez-vous changer les évènements extérieurs à vous ? Pouvez-vous changer les autres ? Par conséquent, comme vous ne pouvez pas changer les évènements, alors que pouvez-vous changer ?

La seule chose que vous pouvez changer est votre expérience intérieure et cela commence en acceptant que la tristesse est ce que vous êtes maintenant.

Par conséquent, vous ne pouvez pas changer l'autre (qui est l'extérieur), mais vous pouvez changer la peine (qui est l'expérience intérieure).

Et pour changer ce sentiment intérieur qui fait mal, la première chose est d'accepter, d'accepter que vous avez inconsciemment créé ce sentiment.

Et comme vous ne le croyez pas, alors il continue de vivre en vous à chaque fois que vous y penser. Et plus vous cherchez à ne pas y penser comme en cherchant des divertissements, des solutions de rechange, et plus vous y pensez lorsque vous êtes seul avec vous-même.

Allez-vous passer toute votre vie dans ce mensonge et le cacher à vos yeux et aux yeux des autres ? Pouvez-vous cacher vos sentiments à vous-même ? Votre cœur le sait, quoique vous pensez ! Alors, pourquoi ne pas commencer à vous respecter, à être honnête avec vous ? De quoi avez-vous peur ? De ce que les autres pensent de vous ?

 

Qu'est-ce que la peine ou la tristesse ?

La peine est une émotion tout à fait naturelle. Elle vous permet de faire vos adieux quand vous ne désirez pas. Quand vous avez un sentiment de tristesse, alors la peine s'exprime, s'expose, se projette, se libère hors de vous, quand vous perdez quelque chose ou quelqu'un.

Lorsqu'on laisse aux enfants d'extérioriser, d'affirmer ou d'exprimer leur peine, alors ils s'en débarrassent aisément et une fois rendus adolescents ou adultes, ils ont un comportement sain envers la tristesse et, par conséquent, surpassent très rapidement leur peine.

Mais les enfants à qui on n'a dit qu'il n'était pas bien de pleurer comme un bébé, de pleurnicher pour rien ont de la difficulté à pleurer une fois devenus adultes. Ils ont appris par la peur et la culpabilité, de ne pas pleurer et ainsi cacher leur peine.

La peine continuellement refoulée devient de la dépression, de la déprime et de l'angoisse qui sont des émotions aucunement naturelles. À cause de cela, de nombreuses personnes ont vécu une vie de grande dépression, ont causé des conflits et ont détruit toute harmonie dans leur relation.

Vous avez nié vos émotions naturelles, les avez retenus, contrôlés et ainsi les changer en émotions non naturelles, ce qui a créé les peines d'amour et autres problèmes de notre monde.

Vos gens instruits, bien intentionnés, mais mal informés par un conditionnement de leur pensée, vous ont fait croire de maitriser vos émotions au lieu de les comprendre et de les utiliser. Ils vous disent constamment de ne pas céder à vos émotions, si vous avez de la peine, alors refoulez-là. 

 

Est-ce que l'autre ne vous aime plus ou bien il n'aime plus votre comportement envers lui ?

 

Que s'est-il passé dans votre relation amoureuse ?

Lorsque vous êtes bien avec quelqu'un, avez-vous envie de le quitter ? Lorsque vous vous sentez mal avec quelqu'un, avez-vous envie de le quitter ? Avez-vous oublié l'autre à ce sujet dans votre relation ? Avez-vous été aveuglé par votre confort, votre sécurité, en croyant que si vous êtes bien, qu'automatiquement l'autre le soit aussi ?

Et pourtant, au début de votre relation, vous étiez plus attentive ou attentif à l'autre n'est-ce pas ? Que s'est-il passé par la suite ? Pourquoi avoir oublié l'autre ? La première fois que vous avez dit "je t'aime" à l'autre, avez-vous eu à cet instant, la peur que l'autre ne vous le dise pas ?

La première fois qu'il vous a embrassé, vous a fait l'amour ou vous a promis son amour, comment étaient vos sentiments ? Magnifiques n'est-ce pas ?

Ainsi, au même moment que vous avez promis votre amour à l'autre, vous avez créé votre plus grande peur, soit celle de perdre cet amour. Alors pour vous protéger de la perte, pour votre sécurité affective, vous avez commencé à imposer à l'autre des conditions, des obligations, des limites, des exclusivités, des règles, des manipulations, des menaces et des restrictions. Cela n'est pas l'amour, mais son contraire.

Tout cela uniquement pour vos désirs égoïstes et inconscients, sans égard à la personne que vous dites aimée !

Ce n'est pas votre faute, on vous a enseigné cela et on vous a imposé par la peur et la culpabilité à devenir ce que vous n'êtes pas. Observez les petits enfants et vous verrez ce qu'est votre nature.

 

 

Qu'est-ce que l'amour au juste dans une relation ?

L'amour est une émotion tout à fait naturelle. C'est le don qui pousse un enfant à se rapprocher des autres, à faire des actions aimables sans rien recevoir en retour.

Lorsqu'on laisse aux enfants d'extérioriser, d'affirmer ou d'exprimer leur amour, et de le recevoir sans limites, sans conditions, sans obligation, sans pudeur et sans honte, alors il n'exige rien ou n'a besoin de rien d'autre en échange, car la joie de l'amour exprimé et reçu de cette façon, se suffit à lui-même.

Mais les enfants à qui on n'a dit qu'il n'était pas bien de sentir l'amour de cette façon, que l'amour a des conditions, des limites, des règles, des codes moraux, des restrictions, des manipulations et des retenus, n'est plus du tout naturel. Une fois rendus adolescents ou adultes, les gens auront de la difficulté à aimer et être en harmonie dans leur relation de façon juste.

L'amour sans cesse refoulée ou cachée devient de la possessivité, de l'exclusivité, de l'égoïsme inconscient qui sont des émotions qui ne sont pas du tout naturelles. À cause de cela, vous créez vos peines d'amour et vos divisions dans les relations. D'autres passent une vie sans amour en vivant une vie de désespoir tranquille pour cacher leur vérité au devant des autres.

 

L'amour n'est pas une fin désirée, mais un éternel recommencement

Par conséquent, vous avez pris pour acquis que votre bonheur dépend de l'autre, que vous avez besoin de l'autre pour être heureux. C'est là, la cause de votre malheur.

Vous cherchez des conditions à recevoir, des échanges et des obligations à l'autre pour obtenir quelque chose, des restrictions pour le contrôler et des culpabilités pour le garder uniquement pour vous.

Tout le monde vous dit, vous entendez partout dans les films, les livres, les autres personnes que l'amour est d'avoir besoin de l'autre. C'est le plus grand mensonge que les adultes ont inventé.

Vous utilisez l'autre comme si votre bonheur provient de lui, au lieu d'entrer en relation en offrant de vous, en agissant à partir d'un état heureux, joyeux, mais vous cherchez à créer un état heureux par des actions.

Est-ce que vous saisissez, vous observez la cause du problème de votre peine d'amour ?

Une fois que vous aimez l'autre et que l'autre vous aime, alors vous commencez à avoir peur de perdre l'autre, au lieu de continuer à être libre et laisser l'autre libre. Cela n'est pas l'amour et lorsque vous laissez l'autre s'exprimer librement, alors il fait des choix qui font du bien à vous et à lui.

 

Quand vous et l'autre êtes libres de choisir, alors vous créez des sentiments qui font du bien, voilà la vérité

 

Accueillez avec joie, ce cadeau de votre première peine d'amour

Cette première peine d'amour est un cadeau que vous recevez afin de vous faire prendre conscience de certaines choses qui ne fonctionnent pas dans une relation amoureuse.

Cela permet de découvrir un grand espoir de vivre une nouvelle relation d'amour différente et ayant une fondation basée sur votre nature et non sur ce que les autres vous ont enseigné de ce que vous n'êtes pas.

Pourquoi ne pas découvrir 12 principes de ce que l'amour n'est pas au travers un petit article qui pourrait vous apporter un autre point de vue de vous-même avant de faire quelque chose pour reprendre un amour perdu ?

Je vous invite à lire mon article concernant les possibilités, vos chances de reprendre avec l'autre après une peine d'amour et ainsi vous guider avec simplicité afin de  faire de décider vous-même, de reprendre ou non, un amour perdu.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.