Comment prendre la bonne décision et choisir ce que vous voulez ?

Réagissez-vous maladroitement ou trop rapidement, quand vous avez un problème qui vous inquiète ou quelqu'un qui vous blesse ?

Êtes-vous souvent hésitant pour prendre une nouvelle décision pour vous ?

Croyez-vous ne pas être capable de décider afin de choisir ce que vous voulez ?

 

 

Je comprends ce que vous vivez et de nombreuses personnes sont comme vous. Cependant, si vous réagissez selon les mêmes habitudes apprises, les mêmes croyances, alors ce n'est pas la lumière au bout du tunnel que vous verrez, c'est le train qui s'en vient !

Par bonheur, pour changer votre réalité et votre sentiment d'être, vous devez choisir un processus de création consciente pour transformer de façon permanente, une situation non désirable en quelque chose d'agréable.

 

Prendre la bonne décision

 

Quelle est la meilleure décision pour vous ?

La meilleure décision pour vous est celle qui est vraie pour vous, même si vous ne le croyez pas. Croire est une fonction de l'esprit qui est souvent conditionnée par l'obéissance, la peur, la culpabilité et les conditions des autres depuis votre naissance, tandis que vos sentiments ne se trompent jamais.

Ils sont ce que vous êtes à chaque instant et les oublier, c'est oublier qui vous êtes et de prendre une décision à partir de qui vous n'êtes pas. Et vous ne pouvez pas choisir consciemment, si vous n'avez pas de choix entre qui vous êtes et qui vous n'êtes pas !

Si vous désirez savoir ce qui est vrai pour vous, il suffit d'observer vos sentiments, d'observer comment vous vous sentez dans une relation quelconque et de ne pas réagir, quand vous vous sentez mal, mais bien d'accepter et comprendre cette situation (sentiment et réalité) que vous avez créée, sans vous en rendre compte.

 

Les sentiments exprimés sont vos émotions

Tous vous disent de contrôler vos émotions, de les maîtriser, mais je vous dis qu'il est bien plus facile et simple de les comprendre, de les utiliser et de les exprimer avec transparence sans nuire aux autres.

Êtes-vous nés avec des jambes ? Il y a une raison d'être. Êtes-vous nés avec des sentiments et des émotions ? Il y a une raison d'être.

Mais en les niant, les oubliant, les jugeant ou les refoulant, vous n'acceptez pas votre véritable nature.

Votre esprit n'est pas la raison, cela est l'égo qui s'est formé par l'absence de choix, par l'absence de conscience. La nature de votre esprit est pour prendre des décisions par choix basées sur 3 domaines :

  • La logique (observation extérieure de la réalité)

  • L'imagination ou intuition (perception intérieure de vos états d'être)

  • Les émotions (expression de vos sentiments et états d'être).

 

Est-ce que les émotions sont dangereuses ?

Parce que vous n'êtes pas attentif ni conscient de vos sentiments ou états d'être, alors vous réagissez dans la plupart des cas, à partir d'un état d'être inconfortable, douloureux et alors vos émotions ne sont plus du tout naturelles.

Les émotions sont dangereuses, quand elles sont niées, refoulées, maîtrisées et contrôlées, car une fois la marmite bien pressée, alors une explosion se produit.

Par conséquent, vous multipliez les problèmes dans vos relations et vos relations réagissent aussi comme vous pour produire encore plus de douleur et de souffrances dans les relations.

Comprenez-vous tout le sens de la phrase "ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas qu'on vous fasse ?" Non pas que cela fait du mal aux autres, mais à vous également. Cela vous revient sans rien demander ou exiger aux autres.

 

Sans la conscience des sentiments et des émotions, vous compenser par la raison, par l'égo

Rares sont les gens qui sont conscients de leurs sentiments (ils les mêlent avec les émotions) et ils croient que le problème en sont les émotions. Ainsi, pour y remédier, alors les gens sont venus à croire qu'il fallait les maîtriser, les dominer au moyen de la raison.

En vérité, c'est l'oublie de vos sentiments, le manque d'attention de ceux-ci, qui est la cause fondamentale de tous nos problèmes émotifs et relationnels. Et vous oubliez vos sentiments, quand vous êtes convaincu que la raison est l'ultime pouvoir de décision.

Voilà pourquoi les gens "instruits, au pouvoir" jugent les émotions de mal au profit de la raison. Mais sans les émotions, vous ne pouvez pas exprimer qui vous êtes ni créer quoique ce soit de nouveau.

Si les gens n'utilisent pas leurs émotions pour faire bouger leur corps, alors par défaut, ils cherchent à obliger les autres à faire le "travail" à leur place. Ainsi, l'accumulation du savoir devient leur priorité afin d'ordonner, de décider aux autres quoi faire ou non pour leurs propres intérêts.

Ils ont même inventé des mythes culturels, que les gens instruits doivent être au pouvoir pour diriger les autres.

Mais sans expériences propres pour évoluer en conscience de soi au moyen des sentiments et émotions, comment comprendre, vraiment comprendre les autres, sans se comprendre d'abord ? Comment avoir de la compassion et de l'amour, sans se connaître soi-même ?

 

La raison empêche de choisir une nouvelle décision

Raisonner n'est pas penser, mais bien répéter le passé connu que les autres vous ont dit de penser sans aucun autre choix. C'est une mémoire morte qui accumule des mots et qui n'accepte pas ce qui est nouveau, donc ce qui est inconnu.

Comment pouvez-vous prendre une nouvelle décision avec la raison ou l'égo ? Comment pouvez-vous prendre une nouvelle décision, quand il y a uniquement une possibilité, qui est votre volonté provenant de votre raison ?

Votre raison cherche à gagner, car elle a peur de perdre la face. Alors elle ne choisit pas, elle prend la même décision confortable et connue.

La raison n'est pas une faculté de l'esprit, c'est une invention de l'homme pour arriver à ses fins en contrôlant les autres par la parole blessante, culpabilisante au lieu de créer sa vie avec les autres, avec des paroles réconfortantes et libératrices.

La volonté n'est pas une faculté de l'esprit, c'est une invention de l'homme qui n'est pas conscient de l'existence d'un choix entre un processus de création et un processus de réaction. C'est une intention sans conscience de ses propres sentiments actuels, ses propres vérités.

La conscience n'est pas une faculté de l'esprit, c'est un résultat que vous avez créé à partir d'un choix conscient afin de vous rappeler qui vous êtes au moyen des expériences et sentiments vécus. De déterminer ce qui est bien ou mal, selon vous, selon vos propres expériences et sentiments.

Mais si vous décidez selon vos croyances, alors votre conscience n'évolue pas, car vous répétez la même expérience et aucun nouveau sentiment ne sera senti.

En d'autres termes, votre vie est uniquement concentrée sur le "faire" sans être conscient de "l'être".

 

Comment prendre une décision par choix ?

Lors que vous désirez prendre une décision, c'est que vous voulez changer quelque chose dans votre réalité.

Cette réalité est une conséquence, un résultat d'un choix entre un processus de création consciente ou un processus de réaction inconsciente.

La création est un heureux choix et la réaction est une lutte, une résistance.

Mais comment changer sa réalité sans lutte ni résistance ?

Vous ne pouvez résister à une chose à laquelle vous ne donnez aucune réalité. L'acte de résister à une chose est l'acte de lui accorder vie. Lorsque vous résistez à une énergie, vous la placez là. Plus vous résistez, plus vous la rendez réelle.

Vous devez lâcher-prise, si vous voulez changer votre réalité et votre sentiment inconfortable

C'est par le lâcher-prise que vous faites entrer en existence, un autre état d'être calme et paisible. Dans ces moments naissent les grandes idées pour vos solutions à vos problèmes ou les problèmes des autres.

Les décisions sont faciles, car vous avez maintenant un choix conscient entre votre sentiment inconfortable et un autre état d'être, qui entre en existence sans aucun effort, mais par l'acceptation et la compréhension de votre sentiment.

Ne l'oubliez pas, c'est en acceptant que vous avez créé cette réalité et ce sentiment, que vous pouvez avoir la maîtrise de votre vie et puis choisir de garder ou non cette situation.

Qu'est-ce qui dicterait ce choix ? Qui et ce que vous croyez être, et qui et ce que vous choisissez d'être.

C'est ce qui dicte tout choix, chacun des choix que vous avez faits dans votre vie. Et tous les prochains.

Ne décidez pas ce que vous voulez, mais choisissez votre intention.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.