Comment rendre votre femme heureuse ? Alors cessez de croire que c'est votre rôle !

Avez-vous été éduqué depuis votre enfance, que votre rôle dans la vie est de rendre votre femme heureuse ? Qui vous a dit cela ? Est-ce votre mère et toutes les autres femmes ?

Combien de fois, avez-vous entendu des discussions entre vous, les hommes, des plaintes que vos femmes ne vous rendaient pas heureux ? Très rarement, n'est-ce pas ? Est-ce que vous croyez que c'est votre responsabilité de rendre votre femme heureuse ?

Je vous dis une chose, le choix le plus élevé dans une relation d'amour, n'est pas toujours celui qui semble servir une autre personne. En fait, s'accorder la priorité à soi-même, ce n'est pas de l'égoïsme, c'est la conscience de soi-même.

 

 

Comment rendre votre femme heureuse ?

 

Ce qui compte dans une relation d'amour est d'être conscient de soi

Lorsque je me trouve en relation avec ma femme, ce qui m'importe le plus est ce que je suis en train d'être, en train de penser, de faire, de vouloir, de demander, de donner, de créer, de chercher, en train de ressentir. C'est la conscience de moi-même et non l'oublie de moi-même.

Je me préoccupe, non pas de ma femme, mais bien de moi, seulement moi.

Cela peut vous sembler bizarre ou totalement stupide de ma part, car vous avez été éduqué que la plus haute forme d'amour est de se préoccuper de l'autre.

Mais en vous concentrant sur l'autre, donc en étant obsédé par votre femme, c'est cela qui détruit les relations amoureuses. Je comprend que ce que ma femme est en train de faire, de choisir, d'être, d'avoir, de dire, de sentir, de désirer, n'a aucune importance.

Tout ce qui importe, c'est ce que je suis, en rapport avec cela.

Si vous et moi sommes en relation et je vous dis, que l'amour est de servir l'autre, de faire des choses pour l'autre, alors allez-vous perdre votre vie à exécuter, à vous obliger à servir l'autre ? Et l'autre, qui est-il ? C'est moi, n'est-ce pas ?

Alors, suis-je en train de vous utiliser, de vous manipuler pour obtenir mes désirs égoïstes ?

 

L'être le plus aimable est celui qui est centré, conscient de lui-même

 

Les gens s'aiment au travers les autres au lieu de s'aimer eux-mêmes

Être centré, être conscient de soi dans une relation amoureuse ou tout autre relation peut paraître quelque chose de très radical par rapport aux habitudes établies, aux valeurs de notre société.

Mais si vous observez, si vous regardez attentivement sans jugement, alors vous découvrirez que cela est simple et sain.

Si vous ne pouvez pas vous aimer, alors comment pouvez-vous aimer une autre personne ? Si vous n'êtes pas conscient de vous, comment pouvez-vous être conscient de votre femme ?

De nombreuses personnes font l'erreur de chercher l'amour de soi à travers l'amour d'un autre. Évidemment, ils n'en sont pas conscients, car cela se passe dans leur inconscience, qui fut conditionnée depuis leur enfance.

En fait, vous vous imaginez devoir aimer l'autre afin de pouvoir vous aimer. De cette façon, vous croyez être digne d'être aimé, et ainsi pouvoir vous aimer.

Pourtant, c'est la situation inverse qui se passe, car un grand nombre de gens se détestent parce qu'ils ont l'impression que personne ne les aime.

 

Quel est le véritable but de la relation amoureuse ?

Presque tout le monde qui entrent dans une relation amoureuse ont dans leur croyance, ce qu'ils peuvent obtenir de l'autre pour être heureux, plutôt de ce qu'ils peuvent apporter.

Ils désirent faire un partenariat, faire un échange avec des conditions, en espérant que le tout soit plus grand que la somme des deux parties, mais ils découvrent qu'il est beaucoup moins.

Comme ils sont en attente de l'autre pour apporter quelque chose, alors très peu d'actions de leur part sont entreprises, très peu d'initiatives de leur part sont lancées.

En fait, ils ont abandonné la plus grande part d'eux-mêmes afin d'être et de rester ensemble.

Mais le but d'une relation n'est pas cela, c'est plutôt de choisir quelle part de vous-même vous aimeriez voir apparaître, et non quelle part de l'autre vous pouvez contrôler, prendre et retenir.

 

Ne vous oubliez pas dans une relation

Il est très romantique pour une femme de dire qu'elle n'était rien avant l'arrivée de cet homme extraordinaire, mais ce n'est pas vrai. En outre, cela impose à l'homme une pression incroyable, des obligations insoutenables, pour qu'il soit toutes sortes de choses qu'il n'est pas, au nom de l'amour.

Ne voulant pas décevoir sa femme, l'homme fait de grands efforts pour être et faire tout cela, jusqu'à ce qu'il n'en puisse plus. Il ne peut plus compléter l'image que la femme fait de lui. II ne peut plus remplir les rôles auxquels il a été assigné. Le ressentiment et l'injustice montent à un niveau élevé. La colère suit pour protéger son amour propre.

Finalement, afin de se sauver et de sauver la relation, l'homme se met à reprendre sa véritable nature et agit davantage en fonction de ses intérêts aussi. Sa vie est importante et son rôle n'est pas de rendre sa femme heureuse, mais d'être heureux d'abord.

C'est à ce moment que la femme dit que son homme a vraiment changé et tente alors, de le manipuler, de le juger, de le critiquer, de le nier pour satisfaire ses propres intérêts, sans égard à l'homme.

 

Se connaître dans l'action, laquelle est la relation

Les relations humaines fournissent la plus grande des occasions et la seule, de pouvoir créer et produire l'expérience de qui vous êtes et ainsi se connaître. Elles échouent lorsque vous les considérez comme la plus grande chance, de l'idée la plus élevée que vous vous faites d'un autre.

Si chacun dans une relation se préoccupait de soi-même, était conscient de lui-même, alors toutes les relations personnelles rempliraient merveilleusement leur rôle et serviraient les gens.

Que chaque personne se trouvant en relation se préoccupe, non pas de l'autre mais seulement, seulement, seulement d'elle-même.

Et c'est en choisissant librement un état d'être et d'en faire l'expérience en relation avec un autre, que les gens évoluent en conscience et s'aiment.

Les paroles d'amour sans des actions aimables en toute liberté, donc sans obligations ni conditions ni impositions, n'est pas l'amour.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.