Que faire, dans une relation interpersonnelle, quand les gens vous blessent ?

Quelle est votre réaction immédiate dans une relation avec quelqu'un qui vous blesse au moyen de paroles que vous n'aimez pas entendre sur vous ? Cherchez-vous à répliquer, à attaquer, à vous défendre, à vous venger ou bien à vous laisser abuser ?

N'y a-t-il pas une autre façon qui fonctionne toujours, qui fait du bien, mais que vous avez oublié depuis votre enfance par la peur et la culpabilité ?

Dans cet article, je ne ne vous enseigne rien, je ne fais que vous rappeler quelque chose que vous avez probablement oublié.

 

 

Relation inyterpersonnelle et blessures

 

C'est votre réaction qui va déterminer la durée de votre blessure

Nous tous, avons été blessés dans une relation et nous tous, avons blessé les autres dans nos relations avec des mots, des paroles méchantes, en croyant que l'autre le méritait.

En vérité, ce n'est pas une question de mérite, de gain ou de jugement, mais bien une question de s'aimer ou non.

Qui va avoir l'initiative de choisir une nouvelle réaction qui n'augmentera pas le conflit, mais l'apaisera au moyen de nos vérités et d'une conscience plus intelligente, plus sage ?

Et cette sagesse à comme conséquence de mettre un point final à ces blessures et non de les multiplier. Avez-vous cette intention ?

 

Qu'est-ce qui provoquent les blessures ?

Si vous observez chacune de vos blessures provoquées par les paroles des autres, vous verrez qu'elles sont les effets du jugement ou de la négation des autres. Il en va de même, quand vous blessez les autres.

Par exemple, les gens peuvent vous dire que vous n'êtes pas ceci ou cela, que vous n'avez pas bien fait quelque chose, que vous ne devez pas dire ceci ou cela, donc une déclaration directe vous concernant en vous n'acceptant pas tel que vous êtes.

Et si en plus, cela est dit au devant des autres, alors cela augmente votre blessure de façon plus profonde, car votre amour propre est alors touchée avec plus de douleur. Je me demande si les professeurs sont conscients de cela envers les enfants !

Mais dans toutes les situations, il y a un moyen simple que ne crée absolument aucune blessure en vous et qui vous offre la maîtrise de vous en tout temps. Que vous soyez âgé de 5 ans ou 95 ans, elle fonctionne toujours et fonctionnera toujours.

 

Avez-vous oublié d'exprimer vos vérités ?

Si vous vous sentez mal concernant les paroles des autres, ce qui fonctionne est d'avouer sincèrement comment vous vous sentez, même si les gens vous ont dit de ne pas exprimer vos sentiments négatifs.

En vérité, ils ne sont pas négatifs, ils sont votre vérité. Vous vous sentez comme ça et vous ne pouvez rien changer à cet instant. Et les changer sans les accepter et les comprendre d'abord, équivaut à dire que vous ne vous aimez pas.

Depuis votre enfance, on vous a fait croire de nier vos sentiments afin de mieux vous contrôler, quand vous aviez à dire vos vérités. Quoi de mieux que de juger vos sentiments de négatifs et ainsi créer vos peurs et vos culpabilités.

N'oubliez pas, vous aviez probablement entre 2 et 16 ans quand on vous a conditionné l'esprit à ce sujet afin que vous obéissiez aux autres et ainsi devenir selon ce que les autres voulaient que vous soyez.

 

Comment exprimer vos sentiments lorsque quelqu'un vous blesse ?

Vos sentiments blessants sont exprimés au moyen d'une émotion naturelle qui est la colère. Mais cette colère doit être exprimée avec amour, en indiquant comment vous vous sentez, car cela n'entraîne rarement des résultats blessants chez les autres.

Par ailleurs, si l'autre se sent mal concernant vos vérités exprimées, alors c'est habituellement parce qu'il a choisi d'expérimenter cela d'une façon négative ou blessante. Dans un tel cas, vous ne pouvez rien faire pour éviter le résultat.

Vous ne pouvez pas être responsable comment les autres acceptent vos vérités, vos sentiments exprimés. Vous ne pouvez que la communiquer d'une façon claire, aimante, sensible, compatissante, courageuse et entière.

 

Qu'est-ce que la colère ?

Trop de gens pensent que la colère est une émotion négative, mais pourtant, vous êtes nés avec elle. En fait, ce n'est pas la colère qui est dommageable, mais lorsqu'elle est refoulée et devient de la rage, de la vengeance, de l'hystérie.

La colère est une émotion tout à fait naturelle. C'est le don qui vous permet de répondre "non merci", de dire "c'est assez l'abus", "je n'aime pas cela". Elle n'a pas à être offensante et ne doit jamais blesser ou nuire à quelqu'un. Lorsque les autres abusent de vous, la colère vous fait dire d'arrêter, que cela suffit.

Lorsqu'on laisse aux enfants d'extérioriser, d'affirmer ou d'exprimer leur colère, alors rendu à l'âge adulte, ils ont un comportement très sain à ce sujet et surpassent très vite leur colère.

Mais les enfants à qui on fait sentir que la colère n'est pas bien, pas avisée ou incorrecte et qu'il est mauvais de l'exprimer ou de la manifester, et qu'ils ne devraient même pas la ressentir auront des contraintes, un fois devenus adultes, à la comprendre d'une façon appropriée.

La colère sans cesse refoulée devient de la fureur, de la vengeance, de l'hystérie, de la démence ou de la rage, qui sont des émotions aucunement naturelles. À cause de cela, de nombreuses personnes ont causé la mort, des conflits ou des guerres épouvantables ont détruit toute harmonie et des familles se sont divisées.

 

Le bien-être n'est pas uniquement votre sentiment dans une relation

Dans vos relations où il y a des blessures, vous avez à considérer un point important, une consigne générale sur laquelle la plupart des personnes évoluées se sont entendues. Aucune réaction qui produit de la souffrance aux autres ne mène à une évolution rapide de la conscience.

De plus, il y a une deuxième consigne. Aucune action engageant quelqu'un d'autre ne peut être entreprise sans son approbation ni sa permission de façon libre de choix.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.