Sentiment et émotion : Ce que tout le monde devrait savoir !


Avez-vous oublié vos vérités, vos sentiments, par vos réactions émotives afin de vous protéger de la peur et de la culpabilité de vos parents et autres personnes ?


Pouvons-nous voir ensemble, la différence entre un sentiment et une émotion et ainsi connaître à chaque instant de notre vie, ce qui est vrai et ce qui est le mieux pour nous ?

 

 

Comprendre les sentiments et émotions

 

La chose la plus importante au monde

Ne sommes-nous pas un peu fatigué de se faire dire ce qui est bien pour nous, de se faire dire des mensonges afin que les autres arrivent à nous contrôler et ainsi obtenir ce qui est bien pour eux ?

Pouvons-nous comprendre ensemble, de façon très simple, la différence entre un sentiment et une émotion ? De comprendre par nous-mêmes, notre nature humaine et ainsi se redonner le pouvoir de notre vie et non de croire à ce que les autres disent afin de nous manipuler à leur avantage ?

N'avez-vous jamais réfléchi afin de savoir pourquoi l'enseignement n'a jamais cherché à nous faire comprendre ce qu'est le sentiment et ce qu'est l'émotion ?

Par conséquent, si vous n'êtes pas conscient de ce que sont les sentiments et les émotions, alors vous chercherez à les contrôler, à les maîtriser, sans jamais les utiliser et vivre une vie de choix libre, de joie, de paix et d'amour.

Comprendre par vous-mêmes vos sentiments et vos émotions est mille fois plus important que d'apprendre tous les cours que vous avez suivi à l'école...

C'est la fondation de la chose la plus importante au monde : VOUS

 

Qu'est-ce qu'un sentiment au juste ?

Si vous désirez savoir ce qui est vrai pour vous en ce qui concerne quelque chose, alors observez comment vous vous sentez par rapport à celle-ci.

Le sentiment est un résultat, une conséquence de votre comportement en relation avec les gens. Ce que vous sentez est ce que vous êtes.

Votre vérité, votre ultime vérité, se trouve toujours dans vos sentiments les plus profonds. II s'agit d'arriver à bien discerner, à bien observer en vous ces sentiments.

Un sentiment est à la fois un résultat et un état d'être. Lorsque vous vous sentez mal, c'est que vous avez réagi à partir d'un état d'être mal en vous.

Vous ne pouvez pas penser à un sentiment, car un sentiment est maintenant. Y penser, c'est un faux sentiment que vous pouvez croire vrai. Ce qui est passé est aussi un faux sentiment, c'est une idée rien de plus.

Le sentiment est le langage de l'âme et notre éducation, nos traditions, nos religions, nos prédécesseurs ont fait en sorte de nous faire oublier, sans s'en rendre compte, de génération en génération, que l'âme était une partie de l'esprit.

Cela est faux, l'âme est une de nos trois énergies, nos trois êtres, qui sont l'âme, l'esprit et le corps.

Ainsi, les gens vivent inconsciemment ou consciemment leur vie :

  • Les gens ne sont pas conscient de leur âme, de leurs sentiments. Ils ont oublié leurs états d'être par les prédécesseurs inconscients, et alors ils désirent faire quelque chose en fonction de la réalisation individuelle, du bien-être personnel, sans égards aux autres.

  • Les gens sont conscients de leur âme, de leurs sentiments et ceux des autres. Ils sont attentifs aux sentiments et aux états d'être, et alors ils désirent faire quelque chose en fonction de la réalisation collective, du bien-être des gens et d'eux-mêmes dans leur relation. Ils s'incluent parmi les autres.

Pour une grande part des gens sur cette planète, nous ne sommes pas conscients de l'être, de la relation, et alors nous agissons à partir de la séparation, de la peur, de l'image que nous cherchons à reproduire ou de la division. Cela produit les conséquences naturelles de ce que nous observons sur cette planète. Un monde de haine, de conflit, de guerre, de division et d'esclavage.

Mais quand nous provenons d'une conscience d'être, de la relation avec l'autre, d'être conscient de soi et de l'autre, alors nous choisissons d'agir à partir de l'unité, de l'amour, ce qui fait du bien et juste à tous. Cela produit les conséquences naturelles d'un monde plus aimable, plus uni, plus évolué.

Comme nous avons la liberté de choisir, alors Dieu n'interviendrait jamais dans les conséquences, car cela nous priverait de notre liberté de choix. Aucun jugement sur les conséquences, voilà ce qui importe de comprendre.

Nous sommes les créateurs de nos vies et Dieu en est l'observateur et il nous a aussi donné, le même pourquoi de création que lui (ou elle). Nous sommes les fils et les filles de Dieu.

Nous sommes nos propres Sauveur de notre vie quoique que de nombreuses personnes attendent leur arrivée et ainsi créer une religion autour de cela afin de manipuler une grande masse de gens pour satisfaire leur désir de pouvoir.

L'âme est unique et se divise en milliards de milliards d'autres petites âmes, une infinité, afin de pouvoir observer qui nous sommes en acceptant ce que nous ne sommes pas et ainsi avoir un choix libre.

 

Ne niez jamais vos sentiments, vos vérités !

Quelque soit votre âge, votre situation, votre éducation, votre titre ou votre geste, si vous niez votre sentiment, alors vous ne faites que vous détruire, vous haïr, vous trahir et vous oublier.

N'oubliez jamais que vos sentiments sont vos vérités. Bien que tout le monde nient vos sentiments et vous culpabilisent, cela indique qu'eux-mêmes, les ont oubliés, les ont niés. Ne devenez pas comme eux pour l'amour du ciel !

Comment est votre sentiment quand quelqu'un vous juge et vous critique ? Si vous vous sentez mal, alors c'est mal pour vous.

Quand vos parents vous donnaient une fessée en disant que c'était pour votre bien, comme était votre sentiment en vous ? Mal. Alors c'est mal.

Quand les professeurs vous disaient que vous vous trompiez sur quelque chose que vous aviez expérimenté et que pourtant, vous vous sentiez bien. Alors c'est bien.

Quand vous vous sentez calme maintenant, c'est que vous êtes calme. Quand vous vous sentez énervé, c'est que vous êtes énervé.

Mais comment se défendre contre ceux qui ne respectent pas vos sentiments ? N'est-ce pas ce que l'esprit se questionne ?

 

Comment ne pas nier vos sentiments, quand la pression vient des autres ?

Comment respecter vos sentiments, quand par exemple, vous avez 8 ans et que vos parents vous disent que cela est pour votre bien pendant que vous savez, que cela vous fait mal ? Ou bien, quand vous dépendez de votre conjoint, d'un patron ou tout autre situation à craindre ?

Tout simplement en ne cherchant pas à avoir raison, mais bien en apportant un autre point de vue qui pourrait les faire imaginer dans une situation similaire.

Pourquoi ne pas commencer à poser une question comme :

Est-ce que vous vous souvenez quand vos étiez jeunes et que vous parents vous faisaient sentir mal et vous disaient que c'était pour votre propre bien ?

Ce qui importe est de faire imaginer l'autre et ensuite lui poser une question si cela lui faisait du bien ou du mal ? Est-ce que cela apportait des relations plus saines ou des relations plus honnêtes, plus aimables ?

Ce que l'autre va répondre n'est même pas important pour vous, car à cet instant, pourrait entrer en vous, un sentiment différent de celui que vous n'aimez pas.

Pourquoi est-ce ainsi ? Parce que vous avez mis en priorité, la conscience d'être, le sentiment d'être de vous et de l'autre, non uniquement de vous.

Par conséquent, vous venez de créer quelque chose qui unit, même si l'autre désire le contraire. Votre expérience est complète et vous savez maintenant lequel chapeau porter quand viendra une situation qui se ressemble.

 

Qu'est-ce qu'une émotion au juste ?

D'abord, un sentiment n'est pas une émotion, non plus une pensée. Un sentiment n'est pas un ressentiment (ou ressenti), car cela est quelque chose que vous avez déjà senti auparavant et en le reconnaissant à nouveau, alors cela est la mémoire d'un sentiment passé, donc une pensée encore une fois.

Mais qu'est-ce qu'un sentiment au juste ? C'est un état d'âme maintenant et en vous posant une simple question "comment je me sens maintenant ?", alors vous preniez conscience de ce que vous êtes maintenant. Le sentiment est le langage de l'âme.

L'émotion est de l'énergie en mouvement afin d'exprimer notre sentiment. D'exprimer dans la réalité, notre sentiment de bien ou notre ressentiment de mal.

Cette expression hors de nous est l'émotion qui fait partie de notre esprit qui décide par choix ou qui réagit sans choix, donc par habitude ou conditionnement.

Nous avons 5 émotions naturelles pour exprimer qui nous sommes en relation avec les autres de façon consciente, mais lorsque nous nous exprimons de façon inconsciente, donc par réaction habituelle, sans choix libre, alors les émotions ne sont plus du tout naturelles.

Par exemple, vous vous sentez triste, vous avez un sentiment de tristesse et alors vous exprimez l'émotion de peine ou bien vous tentez de la contrôler et ainsi la retenir pour protéger votre image.

En vous, votre vérité est bien présente par votre sentiment de tristesse, vous êtes cela, mais au devant des autres, vous pouvez avoir peur d'exprimer cela, car probablement, vous croyez que cela peut noircir votre image de supériorité. Vous avez été conditionné par les autres à montrer cette image fausse.

 

Comment est exprimé une émotion ?

Toute émotion débute par un sentiment de bien (amour et conscience) ou de mal (peur et inconscience) qui désire s'exprimer au moyen d'une décision de votre pensée.

L'âme pure est liberté, conscience, connaissance intuitive, sentiment d'être, unité, justice, amour. Mais si vos désirs correspondaient à ceux de votre âme, tout serait très simple.

Si vous écoutiez la partie de vous-même qui est âme pure, toutes vos décisions seraient faciles et tous les résultats, magnifiques et joyeux. En fait, c'est parce que vos choix, vos décisions sont toujours celles de l'esprit, l'esprit conditionné par la peur et la culpabilité depuis votre enfance.

Votre esprit prend des décisions à partir de l'un des trois niveaux intérieurs soient la logique (observation physique), l'intuition (la perception métaphysique) et l'émotion (l'imagination) en produisant encore plus de difficulté.

Et dans ces trois niveaux, il y a celui de l'émotion qui contient aussi cinq autres niveaux. Ce sont les cinq émotions naturelles qui sont la peine, la colère, l'envie, la peur et l'amour.

Ces 5 émotions ont aussi deux derniers niveaux qui sont l'amour et la peur. Ils sont la fondation de toutes les émotions, donc un sentiment dans l'âme qui se produit en même temps qu'une émotion.

Le problème survient lorsque l'une ou l'autre des cinq émotions naturelles deviennent faussées, réprimées, refoulées. Alors, elles deviennent toutes ridicules et ne sont pas du tout reconnaissables en tant qu'amour. En fait, elles divisent par la peur et l'inconscience de soi.

Toute chose que vous faites provient de l'amour ou de la peur, qui s'exprime de façon naturelle ou non, donc de la conscience ou de l'inconscience. Il n'y a pas d'autre choix.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.