Quels sont les intérêts personnels les plus élevés ?

Intérêts personnels les plus élevés

La plupart des gens veulent avoir de l’argent.

Ils veulent avoir la paix et la sécurité.

Ils veulent avoir de l’amour et du sexe.

Ils veulent avoir de la reconnaissance, de la gloire, des récompenses.

Ils veulent aussi accumuler plus, avoir plus.

Il n’y à rien de mal avec ces intérêts personnels.

Mais lorsque les gens n’obtiennent pas ce qu’ils veulent, lorsqu’ils sont inquiets de ne pas pouvoir l’obtenir ou lorsqu’ils ont perdu ce qu’ils avaient, alors ils réagissent souvent avec violence et vengeance, car ils sont malheureux et croient qu’ils sont les victimes des autres.

Est-ce que ces intérêts personnels sont moindres, car ils produisent des dépendances, des conflits, des divisions, des atrocités ou des guerres ?

 

Mon bonheur dépend-il des autres ?

Suis-je conditionné à croire que mon bonheur, donc la satisfaction de mes intérêts personnels dépend des autres, dépend de ce que les autres me donnent, m’apportent ?

En vérité, si j’ai à l’esprit que mes intérêts personnels sont des choses à avoir, à obtenir, il est évident que j’utilise les êtres humains uniquement que pour obtenir quelque chose.

Ainsi, je n’ai aucun intérêt personnel envers ceux qui n’ont rien à m’apporter pour mon bonheur ou ma satisfaction. Je n’ai aucun intérêt personnel à entrer en relation avec quelqu’un qui n’a rien pour moi.

Je comprends aujourd’hui que mes intérêts personnels dans le domaine « d’avoir » sont moindres, car j’avais oublié de choisir consciemment, des intérêts personnels dans le domaine « d’être » et ainsi vivre heureux sans dépendre des autres.

 

Les intérêts d’être sont plus élevés que les intérêts d’avoir

J’ai été conditionné à oublier de parler de mes intérêts et parler de ceux des autres afin de bien paraître. Cela a créé une habitude dans mon esprit, une forme de ruse, de manigance en parlant souvent des intérêts des autres pour les contrôler, les forcer à agir en fonction de mes intérêts en toute inconscience.

J’observe que les intérêts d’être sont mes intérêts personnels les plus élevés, car lorsqu’ils sont mis en avant dans une relation, alors je me sens bien, l’autre aussi et par conséquent, il m’est beaucoup plus facile d’obtenir certaines choses des autres sans utiliser l’obéissance, la violence, le pouvoir, la peur ni la culpabilité.

Mais si je place mes intérêts d’avoir en avant, alors les autres ne m’intéressent pas vraiment et pourtant, mes intérêts d’avoir viennent des autres !

Quelle grande inconscience de ma part !

Ainsi, mon choix le plus élevé est d’être conscient de mes intérêts d’être et à la fois ceux des autres afin d’être juste dans mes relations.

Il n’est pas nécessaire que les autres aillent des intérêts d’être, ils peuvent désirer des intérêts d’avoir, mais je dois respecter mes intérêts en premier.

Ainsi, je dois dire à l’autre ce que je peux lui offrir, mais que je suis libre de lui offrir, sans aucune obligation ni condition.

Être, c’est être en relation, donc être conscient de mes intérêts et ceux des autres puis de les déclarer afin d’éviter toute incompréhension.