La réussite de quelque chose n’arrive pas à la première tentative

J’ai vécu une grande partie de ma vie à implorer ou accuser Dieu, quand ça allait mal dans une situation quelconque.

Je blâmais les autres, je niais et je jugeais ma création au lieu d’être conscient de mon pouvoir.

Ce pouvoir qui s’exprimait par ma pensée, ma parole et mon action dans les relations et d’accepter que mes choix moindres ou mes erreurs sont simplement des étapes naturelles de la réussite.

Ne pas les accepter, c’est résister et ainsi laisser en place la même façon d’être, la même énergie, même si je change ma façon de faire.

Je ne peux pas réussir du premier coup tout ce que j’entreprends, car si je réussis tout du premier coup, alors jamais je sentirai la joie, la grande joie de réussir quelque chose.

En vérité, je me suis rendu compte que plus j’en connaissais sur ce qui ne fonctionnait pas pour réaliser mes désirs et plus je me rapprochais de ce qui fonctionnait vraiment.

 

L’échec est la première étape de la réussite

Les problèmes que je vis sont des conséquences, des résultats ou des occasions afin de choisir de nouvelles créations, de nouveaux comportements dans mes relations, lorsque ma dernière expérience n’a pas fonctionnée selon l’intention que j’avais à l’esprit.

En fait, cela me montre ce qui ne fonctionne pas afin de faire un choix plus élevé de comportement et me rapprocher de la réussite, du bien-être relationnel.

Mais vivre dans la sécurité, donc sans jamais vivre de problèmes, sans jamais accepter mes erreurs ni observer les problèmes du monde, alors je vais continuer à vivre les mêmes scénarios connus, les mêmes expériences qui sont confortables et ainsi m’endormir dans l’oublie, dans de profondes croyances que je ne me trompe jamais et que ce sont les autres qui se trompent.

Jamais je ne vais évoluer en conscience de qui je suis si je ne change rien à mon sujet.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*