Dire sa vérité ne blesse pas, c’est comment la dire qui blesse !

J’aimais répondre aux accusations des autres en les accusant !

J’amais répondre aux jugements des autres en les jugeant !

J’aimais répondre aux reproches des autres en les reprochant !

Étrangement, lorsque je me sentais mal suite aux remarques des gens, je régissais inconsciemment à vouloir les blesser avec la même énergie qu’eux qui divise au lieu d’unir.

J’ai pris conscience que ce n’était pas ma vérité qui blessait, mais ma façon habituelle de la cacher en n’exprimant pas mes sentiments ni mes intentions au moyen de mes émotions.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*