L’image de soi pour bien paraître empêche toute confiance en soi

J’ai été conditionné qu’il était plus important de bien paraître que d’être vrai.

De gérer mes émotions pour cacher mes sentiments et mes intentions.

Que l’image de soi était étroitement liée avec la confiance en soi.

Rien n’est plus éloigné de la vérité !

 

Vivre dans la peur d’être vrai

Si je n’accepte pas que je mens, que je cache mes émotions pour bien paraître, alors je vis dans la peur sans m’en rendre compte !

J’ai souvent observé les gens qui mentaient, c’était tellement évident !

J’ai aussi observé qu’ils cachaient leurs sentiments et leurs intentions, donc leurs vérités, en contrôlant leurs émotions par la peur de ne pas être à la hauteur en relation avec les autres.

De mon côté, j’ai toujours nié que je mentais et je cachais mes vérités sans jamais m’observer, car je réagissais pour protéger mon image, mon ego, ma réputation, mon bien paraître.

N’étais-je pas en train de nier ma vérité en ayant peur de me voir tel que j’étais et ainsi donner plus de force au mensonge sans m’en rendre compte ?

J’ai arrêté de mentir, lorsque j’ai déclaré ma vérité, lorsque j’ai compris mes sentiments, mes intentions et mes émotions, lorsque j’ai accepté que je mentais pour bien paraître et ainsi faire entrer en existence dans mon esprit, la véritable confiance en moi.

C’est la vérité qui libère et non les efforts que je faisais pour m’en libérer !

 

On m’a appris cela sans jamais me le faire comprendre

L’école est l’endroit pour apprendre quelque chose, non pour comprendre quelque chose.

Apprendre vient de l’extérieur tandis que comprendre vient de l’intérieur.

Ainsi, l’enseignement véritable n’est pas de faire entrer quelque chose dans l’esprit des gens, mais leur faire comprendre que c’est déjà en eux en montrant l’exemple.

Je ne sais pas combien de fois, j’ai écouté ces adultes instruits ne pas connaître la différence entre un sentiment, une intention et une émotion. Entre l’énergie, le choix d’énergie et l’énergie en mouvement. Entre être, choisir d’être et exprimer cet état d’être.

Pas étonnant qu’ils croyaient uniquement au mot « faire » en voulant que je contrôle mes émotions pour bien paraître et ainsi oublier totalement l’existence de mes sentiments d’être et de mes intentions d’être !

 

Dire ma vérité consciemment ou bien paraître inconsciemment

Avoir confiance en soi, c’est accepter que je mens et avoir le courage de le déclarer !

Sans l’acceptation et la compréhension du mensonge, sans l’acceptation et la compréhension du bien paraître, il est impossible de changer quelque chose, de le surpasser, car je nie son existence et seul ce qui existe peut être transformé, jamais ce qui n’existe pas, jamais ce que je nie.

En acceptant, donc en déclarant que je mens et que je cache mes sentiments et mes intentions, je fais entrer en existence dans ma conscience, que je suis le responsable et ainsi avoir le courage et le pouvoir de changer ce qui existe.

Si je blâme, accuse les autres ou les circonstances, je garde en place l’énergie qui crée le mensonge en cherchant à changer les autres ou les circonstances. Cela ne fait que cacher ma responsabilité de créateur, l’ignorer et ne rien faire pour me changer, pour évoluer en conscience de qui je suis.

En vérité, vouloir bien paraître, c’est cacher ou nier ma nature en gérant mes émotions et déformer mes vérités !

N’est-il pas plus facile de bien se comprendre en exprimant mes vérités intérieures, peu importe la situation ?

N’est-il pas plus courageux de me montrer tel que je suis avec confiance, au lieu de mettre un masque pour tromper les gens ?

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*