Comment choisir ses intérêts personnels les plus élevés ?

Comment choisir ses intérêts ?

Est-ce que l’intérêt personnel le moins élevé est celui de croire que l’intérêt des autres est plus important que le mien et vivre dans l’inconscience de qui je suis ?

Est-ce que l’intérêt personnel le moins élevé est celui de croire que mon intérêt personnel est plus important que celui des autres et vivre dans l’inconscience de qui sont les autres ?

Est-ce que l’intérêt personnel le moins élevé est tout simplement celui de croire qu’il existe une division, une séparation des corps dans les relations ?

C’est soit moi ou soit l’autre. Jamais moi et à la fois l’autre !

Comment choisir mes intérêts personnels les plus élevés, si je continue à croire en toute inconscience, que je suis un corps ?

 

Le danger d’avoir un seul point de vue

Cette croyance provient que nous avons le même point de vue, que nous sommes convaincus d’être un corps (avoir) et non une âme (être).

Nous voyons nos corps séparés et ainsi nous croyons ce que nous voyons. Et parce que nous ne pouvons pas voir notre âme, alors nous ne croyons pas en son existence.

Ne faut-il pas accepter que cette croyance pourrait être fausse afin d’avoir la possibilité de faire un choix plus élevé, un choix que nous sommes une âme, un être qui communique avec des sentiments d’être et qui s’exprime avec des intentions d’être ?

Ne faut-il pas accepter que nous pouvons croire à tort que la terre est plate et ne pas se fier à ce que nous voyons afin d’avoir la possibilité de croire à autre chose et faire un choix plus élevé ?

Un choix que la terre pourrait être ronde, si nous changeons de point de vue en allant dans l’espace !

Pouvons-nous changer de croyance et de point de vue afin de se connaître comme des âmes créatrices, non comme des résultats corporels ou matériels ?

 

Nous sommes ce qui crée un résultat

Cependant, nous croyons que les faits observables ou la matérialité sont des vérités que doivent accepter les gens et par conséquent, mettre l’importance sur les résultats physiques (les faits observables), non sur les vérités invisibles qui créent les résultats physiques.

En d’autres termes, la vérité objective n’existe pas !

Ainsi, pour choisir mes intérêts personnels les plus élevés, je dois d’abord saisir parfaitement que je ne suis pas un corps, mais une âme et que mes vérités sont mes sentiments d’être invisibles.