Comment être juste et avoir de la compassion ?

Trop souvent et sans m’en rendre compte, je blessais les gens en étant injuste avec eux, car je croyais être en relation avec un corps et non une âme.

Les mots des gens me blessaient et je me défendais ou attaquais, au lieu d’avoir l’intention de connaître ma réaction ou leur réaction.

Curieusement, la compassion est survenue lorsque j’ai eu l’intention d’accepter et comprendre les gens en ayant la pleine conscience de leur douleur, leur tristesse, leurs inquiétudes ou leur colère qu’ils ont éprouvés à un niveau si grand, qu’ils ont réagi avec un comportement ne représentant pas leur véritable nature.

 

Comprendre ma réaction m’a permis de comprendre celle des autres !

Je ne pouvais pas comprendre les gens, si ma réaction, suite à une remarque, était de me défendre ou attaquer les autres. Je devais donc commencer à accepter et à comprendre ma réaction.

Ainsi, chaque fois que je me sentais inconfortable ou mal à l’aise suite à une remarque de quelqu’un, j’avais observé que je ne cherchais pas à comprendre l’autre, mais à le juger, l’accuser, l’insulter, l’abaisser ou me venger afin de le blesser ou lui donner tort.

Et l’autre avait la même réaction que moi !

Je n’étais pas conscient que je divisais la relation avec cette réaction.

En fait, je cachais ma vérité (mon sentiment) par habitude afin d’éviter que les autres me blessent, me nient ou me ridiculisent. Cette habitude avait pris naissance durant mon enfance en relation avec les adultes qui voulaient prouver qu’ils connaissaient tout de la vie, sauf de la leur…

Après plusieurs échecs, j’ai réussi à changer ma façon de penser et ma réaction.

Au lieu de me défendre ou attaquer, au lieu de juger, accuser, insulter ou chercher la vengeance avec les gens, j’ai commencé à vouloir comprendre ce qui donnait naissance à cette réaction.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*