Pourquoi ne pas être reconnaissant envers les problèmes de la vie ?

J’ai souvent maudit la vie pour ce qu’elle m’apportait.

Toujours en train d’accuser, de juger et de donner tort aux autres.

En d’autres occasions, j’ai eu de profondes peines et j’ai levé le poing en signe de colère ou d’injustice.

À tout moment, j’ai oublié l’existence de Dieu et j’ai eu peur d’exprimer ce nom pour ne pas être traité de fanatique religieux qui se croit illuminé.

Heureusement, mes nombreux problèmes dans la vie m’ont apporté un éveil de ma conscience, car ils m’ont fait voir un autre point de vue à mon sujet…

Accepter que les problèmes de relation ne sont que des opportunités pour choisir des états d’être ou comportements qui représentent qui je suis vraiment.

Et comprendre qu’il n’y a aucune victime ni mauvaise personne !

 

La dernière réaction des autres n’est pas la cause de mes malheurs

Ce sont toujours les autres qui sont violents, qui sont méchants, qui sont injustes, qui sont irrespectueux, jamais moi !

Ce sont toujours eux qui me causent des problèmes et je suis une pauvre victime, un martyr.

Je dois donc m’attendre à recevoir de la pitié, de la compassion, de la compréhension, des excuses et surtout, obtenir vengeance ou justice pour les torts subis !

Curieusement, jamais je ne me suis observé afin de voir si j’ai contribué à créer mes problèmes avec un comportement désagréable, malsain et inconscient dans les relations.

Jamais je ne me suis demandé sincèrement, si je n’avais pas donné des milliers de coups de petit marteau sur la tête de quelqu’un et qu’il en avait assez et réplique ensuite avec un gros coup de marteau sur ma tête !

Pour vraiment comprendre quelque chose, ne faut-il pas aller plus loin que les apparences extérieures ainsi que les conséquences intérieures ?

 

Accepter ce qui est et en être reconnaissant

Aujourd’hui, je suis conscient que je choisis un état d’être juste et aimable dans les relations avant de faire quelque chose (avant de penser, parler et agir) et sentir les résultats dans mes sentiments et ceux des autres.

Et ce choix d’être entre en existence en acceptant « ce qui est », car c’est pour mon plus grand bien et que je suis le créateur de cette situation. Ce qui est, est le problème ou la situation que je vis !

Peu importe les problèmes que j’ai vécu, que je vis ou que je vivrai, ils sont des opportunités pour mon évolution au niveau de mon âme, de mon être.

Les nier, c’est m’oublier et me détruire !

 

Apprécier les problèmes dans les relations

Je suis reconnaissant des problèmes qui existent, car sans eux, je ne pourrais évoluer en conscience de moi au moyen de la création consciente de qui je suis et sans la relation, je ne peux me connaître.

Comment ne pas être reconnaissant envers Dieu dans pareille situation ?

Comment ne pas être reconnaissant de la relation qui est le plus grand cadeau que Dieu m’a apporté ?

Comment ne pas être reconnaissant du pouvoir que Dieu m’a donné afin de créer ensemble, notre désir commun qui est de se connaître et créer des versions de plus en plus grandioses de qui nous sommes ?

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*