Quelle est la raison d’être de la séparation entre nous ?

La séparation en tant qu’individu corporel m’offre un contexte pour choisir consciemment de réunir mon être, de prendre conscience que je suis à la fois un élément du grain de sable et le grain de sable.

Que tous les autres éléments font également partie du même grain de sable. Que tout ce que je fais à une autre personne, c’est à moi que je le fais. Que si je fais du bien ou du mal à une autre personne, c’est a moi aussi que je le fais.

Sans l’existence de la séparation, jamais je ne pourrai évoluer en conscience de qui je suis, de notre unité, qui est ma véritable identité.

 

Je ne suis pas un corps, j’ai un corps

Je suis un être beaucoup plus grand que ce que je crois voir dans le domaine physique. Je suis plus grand que cet élément individuel à l’intérieur du grain de sable, mais il a été difficile pour moi d’y croire, car des milliards de gens croient que nous sommes des corps séparés, des individus différents.

Ces différences existent afin de créer l’illusion de la séparation.

Je suis entré dans ce monde physique en choisisssant consciemment d’oublier la vérité de qui je suis, de notre unité, afin d’avoir comme but, de me rappeler à nouveau ma vérité, mon identité véritable, mon être véritable de façon consciente, non par réaction inconsciente.

Et sans ce que je ne suis pas, je ne peux pas choisir ce que je suis en l’absence de choix, en l’absence de ce que je ne suis pas, en l’absence de la séparation.

Si tout le monde était conscient que nous sommes unis, que nous ne sommes pas séparés, alors il me serait impossible de choisir l’unité en l’absence de la séparation. Il me serait impossible de choisir des comportements aimables et justes sans l’existence de leur contraire et d’en éprouver les résultats dans mes sentiments.

 

Être conscient de moi et des autres est la fondation de mon identité

Est-ce que j’ai oublié ma véritable identité en suivant des gens qui aiment le pouvoir et qui ont oublié leur véritable identité ?

Je ne suis pas ce que je fais ! Je ne suis pas ce que j’ai !

Je suis, ce que je suis.

Et pourtant, les grands penseurs de ce monde, les gens qui aiment exercer le pouvoir, m’ont fait croire de m’identifier selon ce que je fais et ce que j’ai.

En vérité, je suis un être vivant et être vivant veut dire être en relation, car sans la relation, je n’ai aucun moyen pour être, pour me connaître ni me définir en mouvement, donc en action laquelle est la relation.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*