12 principes de ce que l'amour n'est pas dans une relation


Lorsque vous savez ce que l'amour n'est pas, alors le véritable amour entre en existence dans votre conscience afin de pouvoir faire un choix libre, juste et bon !


 

 

Avez-vous été conditionné de chercher par habitude, la meilleure définition pour comprendre quelque chose ?

Est-ce possible que ce qui définit une chose, est ce que cette chose n'est pas ?

S'il n'y avait pas d'obscurité, comment pourrions-nous connaître la lumière ?

S'il n'y avait pas de sentiment mal, comment pourrions-nous connaître le bien ?

 

Relation amoureuse

 

En vivant votre vie par la quête de savoir quelle est la meilleure définition de l'amour, de vous plaire avec les mots agréables et satisfaisants, alors sans vous en rendre compte, vous pouvez vivre le contraire de l'amour et croire profondément, que cela est vrai à ce sujet !

Il est important pour chacun de nous, de voir ce qu'est l'amour au travers ce que l'amour n'est pas, car de cette façon, nous avons un choix libre et non une seule version et ainsi s'obliger de croire.

Avant de vous présenter mes 12 principes de ce que je ne suis pas, donc ce que l'amour n'est pas, il serait prudent d'observer en chacun de nous, notre façon de vivre dans une relation ainsi de ce que nous avons à l'esprit comme intention.

 

Comment vivons-nous nos relations d'amour ?

Pour presque tous les gens, une relation amoureuse débute très souvent parce que nous sommes tombés en amour ou avons eu un coup de foudre durant une rencontre avec une personne.

Mais rares ceux qui se sont posés la question pourquoi ils sont tombés en amour.

Probablement, nous désirions satisfaire un désir comme par exemple, améliorer notre vie sexuel, soulager notre ennui, remplir un vide en nous, ne plus vivre de solitude, guérir d'une souffrance passée ou être émotionnellement en sécurité.

Peut-être cherchions-nous à montrer notre réussite avec une personne de belle apparence ou tout simplement démontrer une image de stabilité et d'équilibre.

En général, nous continuons notre relation amoureuse si l'autre peut nous rendre heureux et ainsi en avoir besoin, car c'est ainsi que nous avons été éduqués. Cela semble normal, mais en fait cela n'est pas l'amour sinon une dépendance qui crée la peur de perdre cette personne.

En fait, aucune de ces raisons permettent de vivre une relation amoureuse saine, juste, durable et satisfaisante, car cela n'est pas le véritable amour, mais la peur. Nous pouvons conserver une relation sur le long terme, mais les années ajoutées ne représentent pas nécessairement des années de bonheur.

Nous préférons montrer de fausses apparences que d'être vrais, car nous avons peur de ne pas être à la hauteur.

 

Utilisons-nous les relations pour obtenir quelque chose ?

Presque nous tous, entrons en relation en ayant à l'esprit quelque chose à recevoir de l'autre, un retour, donc des attentes en échange de certaines conditions. Cela n'est pas l'amour non plus, mais des transactions, des échanges, des conditions contractuelles.

Ce sont les échanges et les besoins qui gâchent les relations et créent des souffrances, car notre bonheur dépend de l'autre.

Nous avons besoin de ce que l'autre nous donne en échange.

Nous cherchons à faire quelque chose pour être heureux, au lieu d'être heureux d'abord et ensuite de faire quelque chose librement sans avoir à l'esprit un retour.

Mais en connaissant et en définissant de plus en plus, ce que l'amour n'est pas, en connaissant les 12 principes de ce que l'amour n'est pas, alors notre conscience pourrait se transformer en quelque chose de différent concernant l'amour, donc de qui nous sommes véritablement.

L'amour s'exprime par la liberté et il n'y a pas de liberté sans un choix conscient et il n'y a pas de choix conscient, quand il faut obéir par la peur.

 

Les 12 principes de ce que l'amour n'est pas

 

L'amour n'est pas le besoin, car avoir besoin de quelque chose ou de quelqu'un, c'est être dépendant au lieu d'être libre.  L'amour est tout, et il se suffit à lui-même, car vous êtes ce que l'amour est. L'amour n'est pas une façon pour devenir complet, vous compléter dans les besoins, mais bien pour partager votre complétude avec une autre personne.

 

L'amour n'est pas la sécurité, car cela est la peur de vivre un problème et ne pas savoir qu'il représente une opportunité d'apporter de l'harmonie dans votre couple ou dans vos relations. Ne voyez pas votre partenaire ou toute personne comme un ennemi, mais comme une occasion de créer une action aimable, quand il y a un problème.

 

L'amour n'est pas la peur, car avoir peur de perdre quelqu'un ou quelque chose dont vous croyez avoir besoin à votre bonheur, c'est vivre dans le doute et l'inquiétude. La peur se manifeste sous de nombreuses formes de colère qui engendre la violence, la jalousie, la possessivité et la haine.

 

L'amour n'est pas la désunion, car si vous pensez uniquement à vos intérêts dans une relation, à vos besoins, à vos intentions, au futur au lieu du présent, alors vous créez des désaccords, des divisions qui produisent des problèmes et des conflits.

 

L'amour n'est pas l'insuffisance, car en recherchant à en avoir plus que les autres, à gagner, alors vous vous faites compétition en croyant que pour obtenir plus, les autres doivent en avoir moins. C'est en partageant avec les autres qu'on obtient plus et non en se retenant et en accumulant.

 

L'amour n'a pas d'obligation à faire, car le fait d'obéir à des exigences ou de faire quelque chose par devoir tue définitivement toute liberté, toute initiative, toute passion et toute joie.

 

L'amour n'est pas le jugement, car qualifier ou justifier de faire ou ne pas faire quelque chose produit de la culpabilité qui ne fait que de vous détester ou amener l'autre à se détester.

 

L'amour n'est pas la punition, car condamner quelqu'un, c'est créer des douleurs et des souffrances pour mieux contrôler, manipuler les autres à notre avantage uniquement. Ce n'est pas non plus de donner des récompenses et ainsi vivre sous l'approbation des autres ou le pouvoir des autres.

 

L'amour n'a pas de condition, car les règles, les promesses, les garanties et les échanges créent des attentes inutiles qui causent des inquiétudes et des souffrances. L'amour ne demande rien en retour, car l'action aimable est la joie. Cependant, cela ne signifie pas que l'autre puise abuser de l'amour inconditionnel, mais offre un exemple à suivre en n'oubliant pas de s'inclure parmi ceux à qui l'on donne librement.

 

L'amour n'est pas la supériorité, car le fait d'être meilleur, plus puissant, plus fort, plus riche, plus habile provoque des injustices et des inégalités dans les relations en donnant raison au plus fort et en donnant tort au plus faible, au plus démuni ou au plus petit.

 

L'amour n'est pas l'inconscience, car l'absence de choix produit une croyance imposée qui crée l'oublie de soi, l'oublie de l'amour au profit de ce que l'amour n'est pas dans la réalité.

 

L'amour n'est pas un désir sexuel, car vous n'êtes pas uniquement un corps sinon un corps, un esprit et une âme. Cependant, le sexe est une joyeuse façon de se rapprocher dans une relation plus intime et ne doit jamais servir pour manipuler l'autre.
 

Qu'est-ce que l'amour ?

Vous aimeriez savoir ce que l'amour est ?

Vous avez été conditionnés à chercher des définitions de ce qu'est l'amour et prendre celles qui vous plaisaient, qui vous donnaient satisfaction, n'est-ce pas ?

Mais personne ne vous a dit que ce qui définit une chose, est ce que cette chose n'est pas... et ainsi réfléchir par vous-même au lieu de donner votre confiance aux autres et par conséquent, perdre la vôtre !

Pour vous connaître, il suffit de voir ce que l'amour n'est pas et prendre conscience par choix libre et sans l'aide de personne, ce que l'amour est, selon vous.

D'accord !

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.