Est-ce que l’intimidation chez les jeunes à l'école est créée par les professeurs ?

Trouvez-vous difficile de croire que l'intimidation à l'école pourrait être à l'origine de l'inconscience des professeurs dans leur comportement avec les enfants ? Peut-être qu'il est plus facile pour vous de croire que l'intimidation provient des enfants méchants, car ce sont eux qui ont posé les gestes pour intimider les autres enfants ?

Il est triste de voir des enfants se faire intimider par la peur et les blessures, et personne ne restent insensibles à cela, sauf l'intimidateur. Pour ma part, je trouve encore plus triste que de voir des adultes ne jamais s'observer afin de voir en eux, que possiblement, ils pourraient être la cause véritable qui crée dans l'enfant intimidateur, l'envie de bien faire en faisant du mal à son prochain.

De plus, ce que je trouve de vraiment important est de voir le courage des gens qui n'ont pas peur des critiques et des attaques, quand ils publient des choses qui pourraient vraiment brasser les habitudes profondes et ainsi peut-être éveiller, l'inconscience qui dort.

 

 

Intimidation des enfants à l'école

 

Pouvons-nous sincèrement et sans jugement, voir ensemble les choses telles qu'elles sont concernant l'intimidation et de là, probablement arriver à voir autre chose que les apparences et ainsi nous éveiller à vraiment observer cela afin que l'intimidation cesse ?

Mais si nous abordons un autre point de vue en accusant, en niant ou en jugeant, alors comment pouvons-nous prendre conscience de quelque chose de nouveau, si notre esprit nous empêche de voir avec clarté ? Comment pouvons-nous comprendre l'intimidation, si nous ne voulons que connaître ce que nous connaissons déjà dans notre mémoire ? Est-ce que notre esprit est mort dans les habitudes ou bien est-il vivant dans la fraîcheur de la liberté ?

Et une de ces plus grandes habitudes et de ne jamais donner tort à nos professeurs, comme s'ils étaient des êtres qui ont atteint une évolution finale ou parfaite !

 

Où l'intimidation prend naissance ?

Avez-vous déjà vu des enfants de 3 ans s'intimider entres-eux ? Quel est l'âge des enfants intimidateurs ? Donc, les faits démontrent que l'intimidation ne prend pas naissance à la maison, mais bien à l'école ! Et pourtant, n'est-ce pas l'endroit où les enfants sont supposément éduqués, non ? Ainsi, j'espère que les parents ne porteront pas le blâme de l'intimidation, car avant d'entrer à l'école, leurs enfants ne connaissaient pas cela ?

J'aimerais vous informer que je ne cherche pas à trouver un coupable ou de blâmer à qui est la faute, mais bien de trouver ensemble qui est responsable de l'origine de l'intimidation. C'est uniquement de cette façon qu'on solutionne un problème complètement, en sachant clairement qui est le responsable.

Ce responsable doit accepter que les erreurs font parties de la vie pour évoluer et qu'il doit faire un autre choix afin de créer des conséquences différentes. J'ai bon espoir qu'une personne intelligente accepte ses responsabilités avec maturité, à moins que non !

 

Avez-vous déjà essayé de comprendre l'intimidateur ?

Celui qui intimide un enfant est aussi un autre enfant souvent plus âgé. Pour lui, ce qu'il fait est pour son bien à lui. Il n'est pas conscient de l'autre enfant et des blessures qui peuvent lui faire du mal. Est-ce une évidence pour vous ? Pour moi oui, mais je respecte votre point de vue.

L'intimidateur se sent tellement bien de montrer combien il est plus puissant, plus fort et plus important que la personne qu'il intimide. Il est meilleur, un gagnant, et cette sensation du plus fort est quelque chose d'agréable en lui. Un sentiment de grandeur en abaissant une autre personne. Et il reçoit automatiquement de l'attention de son groupe ou d'enfants concernant ces gestes d'intimidation.

Mais comment peut-il savoir cela ? Pourquoi cherche-t-il à être plus fort, meilleur ou plus important que l'autre ? Où a-t-il appris cela ?

Est-ce possible que nous soyons tellement préoccupés par les victimes de l'intimidation que nous oublions de comprendre celui qui crée l'acte de violence et ainsi manquer d'information, manquer d'avoir tous les points de vue pour comprendre l'intimidation avec plus de profondeur ?

La justice nous a conditionné à juger, à accuser et à punir le fautif, mais jamais à le comprendre et ainsi découvrir les secrets invisibles qui se cachent en arrière de cet acte, en arrière de cette personne.

Je ne dis pas qu'il est bien de tuer quelqu'un ou faire de l'intimidation, ce que je dis est pourquoi ne mettons-nous pas plus d'intérêt à comprendre celui qui fait l'erreur et ainsi voir, si la cause ne provient pas d'ailleurs. Où est l'origine, les semences de la violence, de l'intimidation ?

 

Quels sont les enseignements prodigués à nos enfants ?

Nos écoles suivent des programmes gouvernementaux d'enseignement pour apprendre à lire, parler, écrire, compter et autres thèmes choisis. Mais nos gouvernements n'enseignent pas des codes de moralité qui imposent aux enfants l'obéissance totale, les punitions au devant des autres enfants et la peur de l'autorité ?

Les écoles et non les gouvernements, imposent aux enfants d'écouter, quand c'est exactement le contraire à faire, ils les obligent à ne pas trop s'amuser, à se faire compétition à savoir qui est le meilleur, à se réaliser individuellement au lieu de collectivement, à ne pas respecter leurs sentiments et ainsi devoir mentir pour ne pas être puni.

Ils imposent des codes moraux de toute sorte pour les contrôler, car c'est plus facile quand un groupe est identique et ainsi détruire tout différence et créer de la discrimination. Ils demandent aux enfants de performer et ainsi être meilleur que les autres.

Est-ce que cela n'est pas justement des formes d'intimidation envers un enfant qui a peur et se sent mal ? Est-ce que cela n'est-il pas créé par des professeurs en mal d'amour pour eux, car ils sont devenus des esclaves de ce système, qui a réprimé tous leurs désirs propres ainsi que leur nature d'être différents ? Les professeurs sont-ils piégés dans un conditionnement de leur pensée sans s'en rendre compte ?

Est-ce de la faute d'un enfant, s'il n'aime pas certaine chose ? Pourquoi l'obliger à aimer quelque chose de force ? Est-ce un geste d'amour ? Quel genre de respect y a-t-il ici envers un enfant ? Et ensuite vous vous demandez pourquoi il y a de l'intimidation, qui est simplement une imitation des valeurs des professeurs à vouloir être le meilleur, le plus fort et le plus habile ?

 

Ce qui compte n'est pas de mettre des solutions pour contrer l'intimidation, mais bien de comprendre d'abord, qui permet cela d'exister ?

 

Est-ce que les professeurs sont trop jeunes pour éduquer les enfants, quand de toute évidence, ils sont des personnes immatures qui n'ont jamais trouver par eux-mêmes, leurs propres réponses concernant des questions importantes au sujet de la vie ? Ils répètent ce qu'ils ont appris et non ce qu'ils en comprennent.

Est-ce qu'un être humain demeure un être, quelque soit son âge, son sexe, sa couleur de peau ? Est-ce parce qu'il est petit, fragile, jeune, que les plus grands se donnent le droit de le contrôler par la peur et la culpabilité ?

Que ce soit un adolescent qui intimide un enfant par des menaces ou des blessures ou un professeur qui intimide un enfant par des peur et de la culpabilité, l'intimidation reste de l'intimidation. Les enfants ne font qu'imiter les comportements des adultes.

Quand est-ce la dernière fois que vous avez-vu un professeur accepté ses erreurs, faire un autre choix et ensuite créer quelque chose de différent ? Et ce malgré les faits évidents ?

 

Y a -t-il une solution à l'intimidation ?

Le moment est probablement arrivé pour enseigner d'autres valeurs à nos enfants au travers internet ou en personne afin que les emplois de professeurs ne soient pas uniquement pour leur sécurité d'emploi.

Mais si certains professeurs voient qu'effectivement, que les valeurs actuelles de ce conditionnement de l'esprit n'est pas ce qui crée de l'harmonie dans les relations entre les enfants, alors peut-être pourraient-ils offrir des services différents aux enfants ? Et surtout des services plus personnalisés.

On ne choisi pas un job de professeur, parce que ça paye et offre une certaine sécurité, mais bien parce qu'on aime ça prendre soin des enfants et leur permettre de trouver leurs réponses sans les obliger à adopter les vôtres ?

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.