Reconnaissez-vous les deux plus grands ennemis de votre vie ?

Aimez-vous sincèrement être en présence de vos ennemis, de ceux qui vous nuisent tellement, qui vous blessent tellement, que vous préférez vous éloigner d'eux à toute vitesse et ne plus jamais les revoir ?

La  vie ne serait-elle pas plus agréable, plus aimable et plus paisible en sachant que vos ennemis ne soient plus présents dans votre vie ?

 

 

Quels sont vos ennemis

 

Probablement, vous pouvez croire que vous n'avez pas d'ennemis, vous pouvez croire que vous êtes une bonne personne (tous le pensent), mais si vos ennemis sont déjà en vous, si les autres ont placé en vous, vos deux plus grands ennemis, sans vous en rendre compte, alors comment faire alors pour vous en éloigner ?

Comment faire pour croire à quelque chose que vous ne croyez pas ?

En fait, vos deux plus grands ennemis sont la négation de soi par la peur et le jugement de soi par la culpabilité. Que vous y croyez ou non, cela n'a aucune importance, car ce que vous pensez est une illusion en face de ce qui est, de ce qui est vrai.

Ce n'est pas votre faute, cela provient du conditionnement de votre pensée que vous avez vécu depuis votre naissance, sans en être conscient.

Et si vous affirmez que vous ne vous niez pas et que vous ne vous culpabilisez pas ni les autres, sans faire une petite vérification en vous, alors vous démontrez une évidence même de votre peur de découvrir quelque chose qui pourrait être vrai.

 

Observons la situation telle qu'elle est et non selon ce qu'elle devrait être

De nombreuses personnes sont satisfaites de leur vie, car ils ont atteint, selon eux, le niveau d'évolution de la société en général. De plus, comme ils vivent dans une grande sécurité, alors ils en viennent à une conclusion, que cela est une preuve d'évolution, de réussite, de satisfaction.

Vous avez un titre, un maison, une femme ou homme, des enfants, une voiture, des connaissances, alors vous êtes simplement possédez par vos possessions. Cela vous satisfait, vous accumulez des satisfactions matérielles et quelques fois spirituelles, vous en voulez plus, mais êtes-vous conscients des satisfactions relationnelles ? Ces satisfactions qui ne sont pas temporaires, mais bien quelque chose que l'esprit ne peut concevoir ?

Est-ce que cela est l'évolution ou bien tout simplement les idéaux que l'enseignement et les traditions culturelles ont mis en place à rechercher, à réaliser, de façon complètement inconsciente par une forme d'obéissance depuis l'enfance ?

 

Quelque soit le confort d'une prison, un prison restera toujours une prison !

 

Est-ce que tous les gens ont des chances égales, des chances justes dans la vie ?

Les gens vivant dans une forme de sécurité créent inconsciemment presque tous les problèmes de notre monde en divisant les gens entre les gagnants ou les meilleurs, les plus forts, qui sont eux-mêmes, et les perdants, qui sont les autres ne faisant pas partie des gagnants.

Par conséquent, ils cherchent désespérément à faire partie des gagnants, des plus forts, et utilisent de nombreuses solutions pour arriver à leur fin. Et ce sont ses solutions qui produisent les conséquences des nombreux conflits, guerres, massacres et pauvretés.

Elles produisent du désintéressement des autres en s'intéressant uniquement à leur famille immédiate. Et encore là, les membres doivent se laisser contrôler et manipuler par les plus forts de la famille ou par ceux qui ont raison.

Probablement, vous allez dire, que les perdants ont eu des chances comme tout le monde, mais ont-ils eux des chances égales ? Des chances égales pour tous, voilà la véritable justice. 

Ainsi, les "gagnants" utilisent les deux plus grands ennemis publics qui n'a jamais existés pour contrôler et garder le pouvoir sur les autres, soit LA PEUR et LA CULPABILITÉ.

Mais il existe un plus grand pouvoir, c'est le pouvoir avec et non le pouvoir sur les gens. Il entre simplement en existence, quand vous comprenez en vous, ces deux ennemis.

Vous ne pouvez pas comprendre cela en lisant un livre, un article, un professeur, un gourou, un philosophe, un prêtre ou un sauveur. Vous devez faire votre propre investigation, introspection en vous et vous voir tel que vous êtes sans négation ni jugement. Mais avez-vous cette intention ?

 

Quelle est votre intention à votre sujet ?

Avez-vous cette intention de comprendre, d'observer où ces deux ennemis ont pris naissance en vous ? Il n'y a aucune obligation, uniquement une occasion ici. Vous êtes libre de choisir de vous aimer ou non ?

Vous êtes libre d'avoir l'intention de comprendre ce qu'est la négation de soi ou la peur et le jugement de soi ou la culpabilité. Si vous êtes satisfait de votre vie, alors vous ne ferez rien jusqu'au moment où vous ferez un autre choix à partir d'un sentiment très douloureux.

Pourquoi est-ce ainsi ? Parce que vous avez été conditionné à vivre en recherchant la sécurité et une fois obtenue, vous croyez avoir atteint l'ultime sécurité, alors vous vous sentez supérieur à tous les gens. Et vous désirez avoir raison sur tout.

Plusieurs ne savent même pas faire la différence entre un point de vue et une opinion.

Et si vous êtes né dans un pays où la survie est extrêmement difficile et que vous n'avez pas eu de chance égale, et où vos appels à l'aide sont utilisés par ceux qui vous gouvernent ainsi que par la bureaucratie dans les pays plus riches, alors n'oubliez pas, que ce qu'on fait vivre aux autres, nous en feront un jour l'expérience. La vie est plus plus vaste de ce que l'on croit.

 

Quelles sont les conséquences de la peur et de la culpabilité ?

Vous avez écouté de nombreuses personnes, lu plusieurs livres, été manipulé par une multitude de gens, vous avez laissé votre esprit, cet outil formidable de la création entre les mains des autres. N'est-il pas temps maintenant de reprendre votre pouvoir personnel ?

Regardez en vous et autour de vous, en avez-vous assez de cette vie, qui n'est pas la vôtre ? Vous êtes en attente de ce que les autres vous disent de faire, d'être et d'avoir, n'avez-vous pas fait vos propres choix, vos propres projets, vos propres créations ? Combien de décisions libres avez-vous prises concernant votre vie et non celles des autres ? Il est facile de prendre les décisions des autres, car VOUS NE VIVEZ PAS LES CONSÉQUENCES DE VOS ERREURS DE DÉCISION.

Que connaissez-vous personnellement au sujet de la peur et de la culpabilité ? Est-ce uniquement des définitions dans les dictionnaires ou rien du tout ? Avez-vous mis toute votre importance à vouloir comprendre l'amour au lieu de comprendre ce qu'il n'est pas ?

Combien de fois avez-vous nié vos sentiments, ce que vous aimez, ce que vous n'aimez pas ? Combien de fois avez-vous été jugé concernant ce que vous avez fait, voulez faire ou ne pas faire ?

Est-ce que les gens vous ont dit que vous étiez libre, mais que si vous choisissiez cela, alors vous aurez une punition ? Comment prétendre à la liberté si vous êtes puni avant même de choisir ?

Voilà les effets de la peur et de la culpabilité.

 

D'ou provient la peur ?

La négation de soi provient, prend naissance en vous, à la minute où vous nié comment vous vous sentez dans une relation et quelles furent vos premières relations ? Vos parents, qui eux aussi, se sont niés toutes leur vie.

Combien de fois, vous vous êtes senti mal et que vos parents vous ont dit que ce n'est rien, oublie ça et pense à autre chose ? Ensuite, les professeurs et les autres gens ont fait la même chose.

Vous avez commencé à douter de vous, vous avez commencé à nier vos vérités, qui sont vos sentiments, et puis vous les avez modifié pour ne pas déplaire à vos parents et aux gens.

Tout cela s'est passé tellement souvent durant votre enfance, que jamais, vous avez pris conscience de cela. Observez les enfants et vous verrez combien ils sont malmenés... soyez attentif et vous verrez la peur, la négation de soi se transmettre des parents aux enfants en toute inconscience.

 

D'où provient la culpabilité ?

La culpabilité se manifeste aussi sournoisement et inconsciemment que la peur, car elle est un jugement porté sur ce que vous faites ou ne faites pas. Combien de fois, vos parents et les gens vous ont dit de ne pas faire cela, de faire ceci, si vous ne faites pas cela, alors vous serez puni, récompensé ?

De cette façon, vous êtes totalement manipulé à adopter les valeurs des autres sans aucune prise de conscience, et votre façon de penser est réduite à de la mémoire selon l'obéissance que vous avez été obligé de suivre.

Vous devenez des imitateurs au service des plus forts, des plus riches, des plus instruits. Et pourtant, ces gens ne sont que d'autres gens conditionnés dans la peur et la culpabilité, sans s'en rendre compte.

Car, une personne qui comprendre de lui-même, ces deux ennemis, est une personne aimable, juste et libre.

 

Comment faire pour vous libérer de la peur et de la culpabilité ?

Tout simplement en ne faisant rien. Car si vos actions sont lancées à partir de votre propre façon de penser, et que cette même pensée conditionnée est la cause qui crée la peur et la culpabilité, alors vous ne ferez que donner plus de force à vos ennemis.

C'est en observant et en comprenant que vous êtes la peur et la culpabilité, sans nier cela ni juger cela, alors peut-être, que l'autre état d'être pourrait entrer en existence.

Une personne qui cherche la lumière va trouver uniquement les conséquence de son état d'être de maintenant, ainsi celle qui cherche la lumière est actuellement dans les ténèbres.

Comment quelqu'un dans les ténèbres pourrait-il reconnaître ce qu'il n'est pas, ce qu'est la lumière ?

En vérité je vous l'affirme, il y a aura de la lumière en lui, quand il prendra conscience d'accepter, de comprendre et de voir d'où a pris naissance ses propres ténèbres. C'est uniquement de cette façon, que la lumière jaillira en lui.

On ne peut pas aller vers la lumière à partir d'un état de noirceur. Comprenez cette noirceur et automatiquement, sans effort ni lutte, la lumière jaillira.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.