Comment reprendre confiance en soi et ne plus jamais la perdre ?


Cherchez-vous des solutions temporaires pour avoir confiance en vous ou bien une solution permanente qui va durer ?


Qui aimerait avoir la motivation joyeuse de faire de nouvelles actions et sentir la fierté de réussir, même en appréciant, en aimant l'échec ?

Nous savons tous, que l’action est la solution de la confiance en soi, cependant, l'action n'est pas la réaction qui elle, est une habitude de refaire la même action connue.

Par conséquent, la véritable confiance en soi débute toujours dans l'inconnu, dans le doute, par une nouvelle décision et une nouvelle action jamais entreprise.

 

 

Comment reprendre confiance en soi ?

 

Avez-vous l'habitude de chercher des solutions chez les autres ?

Très peu de gens ont l'intention de comprendre leur propre doute, nous sommes plutôt réactif à chercher chez les autres, des solutions pour surmonter notre manque de confiance au lieu de se comprendre et s'aimer tels que nous sommes.

Les solutions des autres ne sont que des mots et pourtant, nous croyons que des mots vont agir à notre place ou vont nous motiver. N'est-ce pas une façon de tourner en rond et revenir au point de départ ?

Même avec des centaines de solutions des autres pour agir, vous n'agirez pas si vous ne comprenez pas le processus qui cause en vous, votre doute pour agir.

C’est là qu’il faut regarder et non de chercher des solutions chez les autres pour agir ! Ils n'agiront pas à votre place.

 

La confiance n'est pas l'assurance

Les gens qui démontrent de l'assurance ne sont pas des gens qui ont confiance en eux, mais des gens qui ont répété la même expérience de nombreuses fois et ainsi avoir l'habitude de la faire.

À nos yeux, ils paraissent confiants, mais nous confondons sans nous en rendre compte, assurance avec confiance.

Placez-les dans une nouvelle situation, une nouvelle action à faire, et vous verrez que le doute est bien présent en eux.

Le doute nous empêche de décider et de faire l'action désirée en vue de réaliser un intérêt, mais qu'est-ce qui crée en nous ce doute, cette hésitation et ces justifications ?

Y avons-nous sérieusement réfléchi par nous-mêmes ?

 

Comprendre la naissance du doute en nous !

La véritable confiance en soi n’est pas une habitude de refaire la même chose avec assurance, mais bien de comprendre comment le doute a pris naissance en nous.

Vous pouvez observer une personne faire quelque chose de nouveau selon votre point de vue et ainsi déclarer combien elle a confiance en elle, mais en fait, cela n'est pas la confiance sinon une habitude réactive.

Soyez vigilant et ne vous fiez pas aux apparences !

Il n'y a aucune grandeur ni fierté ni évolution de la conscience à refaire la même chose de nombreuses fois et ainsi éviter de faire une erreur, de se tromper ! L'erreur fait partie des étapes de la réussite.

Les gens qui ne font pas d'erreur depuis longtemps sont ceux qui répètent les mêmes actions qu'ils connaissent, de peur de faire une erreur en entreprenant quelque chose de nouveau. Et sans vous en rendre compte, c'est ainsi que vous voulez vivre !

La peur de faire une erreur prend naissance dans le jugement des autres qui a créé en nous, un sentiment de culpabilité, un sentiment de haine en soi.

Ils croient savoir à tort, ce qui est bien pour nous. Voilà une triste réalité. Ce n'est pas notre bien qu'ils veulent, mais de protéger leurs intérêts.

 

Le jugement garde en place le doute ou manque de confiance

N'avez-vous jamais ressenti en de nombreuses occasions, le jugement de vos parents et des adultes en général ?

De vous faire sentir mal, quand vous aviez fait quelque chose de non conforme à leurs idéaux, à leurs valeurs ? De ne pas avoir obéi à leurs ordres ou d'oublier de faire quelque chose ? De demander leur permission de crainte d'être puni ?

Tout cela a créé des habitudes inconscientes qui a produit le doute en vous, le manque de confiance et ainsi vivre par approbation des autres.

Comme nous ne voulons pas nous détester au moyen de la culpabilité des autres, alors nous cherchons à refaire ce que nous savons ou à nous faire dire ce que nous devons faire et accuser les gens, lorsque l'on fait des erreurs.

La peur de l'échec vient des autres qui nous ont jugés en montrant nos erreurs, mais sans savoir la profonde signification de ce qu'est une erreur.

Par conséquent, le doute ou le manque de confiance prend naissance, quand on fait uniquement confiance aux autres et ainsi se faire contrôler.

 

Comprendre le jugement sans juger

Le jugement est une conclusion passé que nous voulons continuer dans le futur et cela empêche la liberté de choisir. Ainsi, nous venons à croire, qu'il n'y a pas d'autres possibilités pour le meilleur de nos intérêts, que celles existantes.

Et nos intérêts personnels sont la base de la motivation, la base qui nous met en action.

Comment pouvons-nous avoir confiance en soi, quand on a l'habitude de faire confiance aux autres concernant les idées ou les solutions ?

Lorsque l'on trouve soi-même sa solution, ne sommes-nous pas envahi d'une grande joie de la mettre en action afin de voir si elle fonctionne ? Voilà ce qu'est la véritable motivation !

Mais nous avons l'habitude que ce sont les autres qui décident pour nous, donc quand vient le temps de prendre une nouvelle décision, alors nous hésitons et nous ne nous faisons pas confiance. Nous avons peur du jugement.

La peur du jugement et la condamnation sont présents et empêchent l'action.

En fait, prendre une décision, c'est passer à l'action. Mais dans tous les cas, avant de prendre une décision, nous évaluons la situation.

C'est là où se trouve l'information. Dans l'action de notre esprit ou bien dans l'inaction ou la mémoire de notre esprit.

C'est votre choix.

 

Le défi de l'évaluation de l'information

Le problème de l'évaluation est le jugement par la mémoire du passé, car il nous empêche d'avoir de nouvelles informations et notre mémoire est conditionnés à rechercher ce qui vaut le mieux pour nous, au lieu de voir ce qui est vrai pour nous.

Lorsque l'on évalue ce qui est le mieux pour nous, alors on s'embrouille parmi des jugements de valeur, mais lorsque l'on évalue ce qui est vrai pour nous, alors les décisions sont simples.

Ce qui est vrai pour nous est toujours ce qui est le mieux pour nous. Ce qui est le mieux pour nous est ce que l'on sent de bien pour nous et ce que l'autre sent également, si notre décision implique une autre personne.

Quand les gens vous jugent, est-ce que vous vous sentez bien ?

Par conséquent, se sentir bien est la meilleure décision pour nous.

Avoir confiance en soi, c'est être conscient de ses sentiments de bien et ceux des autres, puis de choisir d'agir en ce sens. Les sentiments sont toujours du présent.

Cette solution est permanente, car vous savez toujours à chaque instant, votre état d'être qui guide vos décisions.

Parce que vous avez été conditionné à croire que la meilleure décision est d'évaluer ce qui est le "plus", "gagner plus" ou "perdre le moins", selon les autres, alors vous avez oublié votre âme qui parle sous la forme des sentiments.

 

Ne faites jamais confiance aux autres !

Pour ne jamais perdre confiance en vous, il suffit de ne jamais faire confiance aux autres, donc de ne plus jamais avoir besoin de croire aux autres.

D'oublier leurs paroles et les apparences, mais d'observer leur façon d'être et de faire dans l'action, laquelle est la relation avec vous directement.

Apprendre, c'est accumuler, faire entrer des mots dans notre esprit par les autres sans poser de questions. Mais comprendre, c'est choisir de poser des questions afin d'évaluer l'information qui entre dans votre esprit.

Une personne de confiance ne vous dira pas quoi faire, mais vous posera des questions afin que votre esprit puisse évaluer librement l'information, selon vos propres intérêts et non uniquement les siens...

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 

Formation en conscience créative

 

Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.