Existe-t-il un moyen ultime pour se libérer de la solitude ?

Utilisez-vous les relations comme une solution de distraction pour compenser une vie ennuyante, monotone et vide de sens ?

Comment pouvez-vous vivre de la solitude dans un monde remplit de gens qui se sentent seul ? Sommes-nous seul parmi la foule ?

Pouvons-nous ensemble, voir la solitude sans chercher de solution et de là, s'il est possible, d'y mettre fin sans aucun effort ni résistance, comme lorsque la pluie nettoie le sol ?

 

 

Comment vaincre la solitude ?

 

Qu'est-ce que la solitude au juste ?

Se retrouver seul est pour de nombreux êtres humains, une situation jamais envisagée durant notre vie d'enfant et d'adulte, jusqu'au jour où cette réalité nous frappe comme une flèche en plein cœur.

Avez-vous observé cette différence entre la solitude et la tristesse ? La solitude est pour moi, un sentiment de vide que je ressens lorsque je crois que je suis seul tandis que la tristesse est pour moi, un sentiment de peine d'avoir perdu quelqu'un ou quelque chose que je tenais à cœur.

Dans certains cas, la solitude et la tristesse se produisent en même temps.

Comme pour tout sentiment, la solitude est un résultat, une conséquence, un fait d'être qui s'est produit en nous, suite à des décisions et des actions conscientes ou inconscientes en relation avec les gens.

Nous ne pouvons pas changer un résultat actuel, changer la réalité, changer son sentiment actuel, car cela est une conséquence, un effet.

 

La loi universelle de cause à effet

L'effet, la situation, donc la solitude est temporaire, mais cela ne veut pas dire qu'elle est terminée. En fait, elle continue d'exister avec de nombreux effets temporaires et par conséquent, vous réagissez en cherchant des solutions toutes temporaires, elles aussi.

La solitude demeure en nous tant est aussi longtemps que nous ne changeons pas la cause qui crée cet effet, ce sentiment de solitude. Et cette cause, ce processus de création, est vous !

Nous tous avons reçu dès notre naissance, le pouvoir de créer la vie que l'on choisit, mais notre enseignement nous a conditionné l'esprit à ne pas créer, mais bien à imiter et ainsi vivre une vie monotone, ennuyante, destructive et vide de sens pour les intérêts des gens qui contrôlent les systèmes de pensée.

C'est par la création consciente que nous faisons exister une solution permanente et cela débute en acceptant la solitude telle qu'elle est.

 

Accepter la vérité de votre sentiment de solitude

Lorsque vous acceptez votre sentiment de solitude tel qu'il est, la guérison permanente est déjà commencée.

Si vous n'avez jamais expérimenté ce qu'est l'acceptation, vous pouvez ne rien y comprendre et porter un jugement rapide, mais ceux qui l'ont vécu savent très bien de quoi il s'agit.

Cependant, nous avons été tellement habitué à réagir et à chercher des solutions pour ne plus être seul, pour se désennuyer, pour se divertir, qu'il nous semble au départ "vrai", que c'est bien cela que nous devons faire pour se débarrasser de notre solitude.

Pouvez-vous observer que ce genre de réaction a sa base dans la peur de ne pas rester avec votre sentiment de solitude qui est inconfortable ?

Comment pouvez-vous comprendre totalement quelque chose, si vous le fuyez, vous le niez, en avez peur ?

Mais pouvez-vous réellement fuir votre sentiment de solitude ?

Vous ne le pouvez pas, car vous êtes ce sentiment... et il demeurera en vous, peu importe la solution réactive que vous utiliserez. Votre salut est dans une solution créative, car vous êtes un créateur et non un imitateur.

Accepter, c'est aimer tout, puis ensuite choisir de créer ce qui vous convient le mieux pour vous, selon vous, selon votre propre motivation, et non celle des autres.

Est-ce que la dernière solution à la solitude est dans l'action de comprendre ce qu'est elle et non dans la réaction de fuir selon des solutions de ce qu'elle devrait être ?

 

Comprendre le sentiment de solitude

Comprendre, c'est ne pas chercher des raisons à la solitude, mais d'observer le processus en mouvement qui crée ce sentiment. Ce mouvement créatif est au moyen des 3 outils de la création qui sont la pensée, la parole et l'action.

Comprendre, c'est aussi de ne pas juger, ni comparer, ni mémoriser, car dès l'instant où vous le faites, votre esprit a déjà conclu avant même de penser.

L'action de comprendre demande un travail mental, mais la plupart d'entre-nous sommes paresseux pour penser soi-même, pour trouver soi-même nos propres réponses.

Notre enseignement a engourdi notre esprit à chercher des réponses hors de nous, en doutant de nous et en faisant une confiance aveugle aux autres.

Et pourtant, il suffit de se poser des questions afin de faire fonctionne notre esprit... et ainsi pratiquer afin de développer notre faculté de penser par soi-même.

Avons-nous été éduqué à tort, et ainsi nous faire croire, qu'un être humain est une solution à faire pour obtenir quelque chose ?

 

De quelle façon avons-nous crée ce sentiment de solitude ?

Observez bien notre société et vous verrez clairement et en toute lucidité, que nous avons été conditionnés à utiliser les êtres humains comme solution à la solitude et à l'ennui.

Nous sommes en relation avec les gens, dans la mesure où ils nous donnent nos divertissement, nos plaisirs, nos satisfactions afin de remplir ce vide en nous. Ainsi, nous utilisons les gens afin qu'ils puissent "faire" ou "donner" quelque chose et ainsi en dépendre, en avoir besoin pour ne pas être seul.

Nous oublions que nous sommes des "êtres humains", car nous nous les traitons comme des "faires humains" et des "avoirs humains".

Puis, lorsque les gens ne nous donnent pas satisfaction concernant nos besoins ou nos désirs, alors nous utilisons des façons d'être qui vont contre notre nature humaine comme le contrôle, le pouvoir, l'obéissance, la peur, l'intimidation, la culpabilité, la condamnation, la supériorité, etc.

Tout cela ne produit que des désaccords, des résistances, des douleurs, des conflits, des luttes et des divisions dans nos relations. Plus nous vieillissons et plus nous avons peur des gens et alors nous construisons, sans nous en rendre compte, un mur d'isolement pour se protéger d'eux, peu importe s'ils sont de notre famille, de notre travail, de notre nation, de notre culture, de notre race, de notre religion ou non.

Mais cette solitude est importante et à sa raison d'être.

 

La liberté de choisir est notre nature

Avez-vous remarqué combien nous sommes attentifs à la vie, quand nous vivons des problèmes ? Et ceux qui ont vécu de profonds problèmes, avez-vous aussi observé combien ils avaient de la compassion pour les gens ?

Ainsi, comment pouvez-vous prendre conscience de l'existence de l'unité, de l'amour et de la joie d'être ensemble, si la solitude n'existait pas ?

En d'autres termes, si nous étions tous unis, tous en amour et tous ensembles, comment pourrions-nous vraiment le savoir ?

Ne faut-il pas avoir autre chose qui existe afin de pouvoir avoir un choix ? En l'absence de l'obscurité, comment pourrions-nous savoir que la lumière existe ?

Comprenez-vous cela ?

 

Quel sens voulez-vous donner à votre solitude ?

Sans la solitude, jamais nous ne pourrions être conscient de notre nature de l'amour, de l'unité, car la conscience évolue dans la liberté de choisir.

C'est en acceptant et en comprenant la solitude telle qu'elle est, que vous vous en libérez de façon permanente en faisant entrer en existence dans votre conscience quelque chose de nouveau à ce sujet.

Ainsi, vous avez un choix que vous pouvez expérimenter selon le sens que vous voulez donnez concernant la solitude.

Nous n'avons jamais été seul et n'avons jamais pu apprécier cet extraordinaire état d'être. Nous avons plutôt optez, par habitude, à fuir notre état d'être seul en recherchant la compagnie de quelqu'un pour se désennuyer afin de satisfaire un désir purement égoïste, sans égard à l'autre !

N'est-il pas plus sage que d'observer les gens qui s'ennuient et de choisir d'offrir de notre personne, d'être avec eux, sans avoir d'attente de quelque chose en retour ?

En vérité, nous sommes UN, quand on voit la douleur et la souffrance des autres comme étant la nôtre.

Mais lorsque l'on passe sa vie séparée dans nos cœurs en recherchant à obtenir quelque chose des autres, alors nous nous isolons pour finalement être seul parmi cette foule nombreuse.

 

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.

 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.