Accomplissement personnel au travail : Faisons-nous fausse route ?


Accomplir se définit par ce qui apporte de la valeur et non par ce qui apporte de l'argent et de la reconnaissance.


L'école m'a enseigné à me réaliser au moyen de l'accomplissement personnel.

Elle m'a éduqué à gagner ma vie au moyen d'un travail.

Et à devenir une meilleure personne en me mesurant, me comparant avec les autres et à les surpasser afin d'en retirer une gloire, une certaine reconnaissance.

Probablement que vous aussi.

Mais est-ce que cela est la plus grande erreur dans nos croyances concernant la véritable définition de ce qu'est l'accomplissement personnel au travail ?

 

 

Accomplissement personnel au travail

 

Quel est le véritable but de l'accomplissement ?

Avons-nous imiter depuis notre naissance, des gens qui imitent et ainsi ne jamais avoir une pensée indépendante, une pensée active, un esprit qui s'interroge à trouver nos propres réponses ?

Comme il est facile de manipuler des petits enfants à adopter un mode de vie et de les faire sentir coupable, de les apeurer à obéir, de les violenter verbalement, s'ils ne se soumettent pas à cela, surtout dans les murs cachés de l'école ?

Voilà la base de l'éducation telle que nous la connaissons... et je ne porte aucun jugement, je ne fais qu'observer sans rien dissimuler pour bien paraître.

Dans cette éducation transmise, accomplir se définit par "faire ce qui apporte de l'argent ou de la gloire, de la reconnaissance" et non par "faire ce qui apporte de la valeur",

Ainsi, nous accomplissons un travail pour gagner notre vie, pour obtenir de la gloire, de la reconnaissance ou de l'importance, peu importe si cela a de la valeur ou non.

La valeur est ce qui apporte des bienfaits, qui apporte du bien-être dans les relations. Ces bienfaits ne sont pas ce que l'on croit ou que l'on pense et ainsi inventer pour satisfaire des désirs égoïstes, mais ce que l'on sent.

Il est important de ne pas nous raconter des mensonges en cherchant à bien paraître en disant que notre travail apporte de la valeur dans les relations, car en observant le monde, manifestement il y a quelque chose qui ne fonctionne pas.

 

Gagner de l'argent pour survivre

Combien d'entre-nous avons à l'esprit de travailler afin de gagner notre vie, de recevoir de l'argent en échange du temps et des compétences que nous donnons aux autres ?

De se soumettre à des ordres et des situations malheureuses où notre survie dépend de l'humeur d'un patron ?

Sommes-nous en train de perdre notre vie à vouloir la gagner ?

Est-ce que cela nous fait du bien ? Est-ce que notre travail apporte du bien-être aux autres ou plus de fortune aux dirigeants ?

D'où vient cette profonde habitude que l'emploi est l'unique façon de survivre ?

 

 

La gloire et la reconnaissance pour se sentir important

Les gens ayant plus d'éducation scolaire vont avoir la possibilité d'avoir plus de gloire et de reconnaissance à partir de leur travail ou leur profession.

De même que certaines personnes au moyen de performance physique.

Avez-vous remarqué que ces gens ne sont jamais satisfaits d'eux et veulent toujours de plus en plus de gloire et de reconnaissance ?

Avez-vous remarqué que ces gens sont souvent aux prises avec des scandales de corruptions, de malhonnêteté au travail, de ruses pour profiter plus, de belles paroles sans expérience propre, des stupidités politiques et des règles pour contrôler les gens à leur avantage ?

L'idée de croire qu'il y en a pas assez pour tout le monde est ce qui crée l'inquiétude, le stress, la compétition, la jalousie, la rage, le conflit, la guerre et la tuerie.

Est-ce que cela leur fait du bien ? Est-ce que leur travail apporte du bien-être aux autres ?

D'où vient cette profonde habitude que la gloire, la reconnaissance ou la supériorité soient l'unique façon de se sentir important ?

 

Le fait d'accomplir pour solutionner un problème

Pouvons-nous observer que le fait d'accomplir n'est pas une solution qui fonctionne pour solutionner nos problèmes, mais d'utiliser à la place un nouvel état d'être, peu importe ce que nous faisons ?

C'est l'état d'être nouveau qui peut faire disparaître les conditions qui ont créé et continuer de créer les mêmes problèmes.

Par conséquent, tout dépend de notre façon d'être dans les relations, et non de ce que nous faisons comme accomplissement.

Voilà ce que l'éducation, les enseignants, les politiciens et les gens ayant de l'autorité ne sont pas conscients.

 

Pouvez-vous voir les autres différemment ?

Personne ne m'a montré de traiter les autres comme si c'était moi qui s'exprimais différemment. On m'a plutôt éduqué de m'accomplir individuellement à gagner ma vie ou à obtenir la gloire et ainsi utiliser les autres pour obtenir cela. Les contrôler ou les manipuler pour obtenir cela.

Obtenir de la reconnaissance ou de l'argent.

J'ai décidé que nous ne sommes qu'un et ainsi traiter et comprendre les autres comme j'aimerais être traité et compris.

Je fais aussi comme si j'avais assez d'amour, assez d'argent, assez de biens, assez de temps et ainsi je n'ai pas peur de perdre ce que j'ai, car je suis la source et ainsi le partager avec les autres.

Être passionné de soi et être passionné dans ce que nous faisons permet de vivre une vie simple et heureuse sans dépendre de personne.

Cependant, il faut d'abord accepter que nos profondes croyances au sujet de l'accomplissement personnel soient fausses afin de pouvoir choisir librement.
 


Claude Lasanté