Comment être égoïste sans blesser ou faire du mal aux autres ?


Se faire traiter d'égoïste cache souvent une forme de manipulation des autres afin de satisfaire leurs désirs à eux ! 


Est-il mal de se faire du bien ?

Est-il mal de vouloir réaliser ses intérêts ?

Bien sûr que non !

Nous sommes remplis de désirs, c'est notre nature et cela nous fait du bien dans nos sentiments.

Pourquoi alors, nos actions égoïstes, nos actions qui visent à satisfaire nos intérêts, sont-elles jugées de mal ou mal perçues dans la société ?

 

 

Comment être égoïste ?

 

Les gens égoïstes nous ont habitué à être égoïste sans s'en rendre compte !

Je me souviens de ce sentiment de culpabilité que je ressentais lorsque ma mère me traitait d'égoïste, me traitait de mauvais, de ne penser qu'à mes intérêts, quand je faisais ou ne faisais pas quelque chose selon ses valeurs à elle.

Elle me répétait sans cesse "tu devrais faire cela ou ne pas faire ceci".

En fait, elle voulait m'obliger à faire quelque chose pour elle, n'est-ce pas ?

Elle voulait me contrôler par la peur et la culpabilité afin de réaliser ses intérêts, peu importe les conséquences dans mes sentiments. Et bien souvent, c'était pour mon bien, me disait-elle ! Pourtant, je me sentais mal et là était ma vérité, non celle de ma mère.

Je ne blâme pas ma mère, j'apporte un point de vue afin de partager avec vous, quelque chose que vous aussi, avez probablement vécu avec votre mère, votre père ou tout autre personne.

Et sans nous en rendre compte, nous devenons comme eux et répétons le même comportement avec nos propres enfants, notre conjoint et les gens en général.

L'égoïsme est l'oublie de soi. Oublier que tout ce que nous faisons, nous le faisons pour nos intérêts sans s'en rendre compte.

Mais nos intérêts peuvent être plus élevés si nous avons l'intention de ne pas nier les autres, de ne pas les blesser, de ne pas les tromper, de ne pas les contrôler.

En d'autres termes, de créer notre propre bien-être sans nuire aux autres.

 

 

Avez-vous oublié une chose fondamentale dans les relations ?

Cette éducation me fut transmise par mes parents et mes enseignants en étant jeune, et ainsi croire que les relations, les êtres humains, n'existent que pour me rendre heureux et m'apporter mes besoins.

Des milliards de gens croient cela et ainsi il est très difficile de ne pas y croire.

Ma mère vivait dans ce monde où la peur et la culpabilité sont utilisées pour arriver à obtenir ses désirs. Elle divisait la relation, car sans s'en rendre compte, elle avait l'habitude de juger, de m'obliger, de me manipuler afin d'arriver à ses fins égoïstes.

Et pour y arriver, l'habitude inconsciente était d'aller traiter les autres personnes d'égoïstes ! Comme si la vie des autres devait satisfaire ou apporte ses désirs.

Jamais ma mère n'avait observé ses croyances, et voir si elles fonctionnaient pour créer des relations harmonieuses, des relations aimables.

Ainsi, nous croyons qu'il n'y a pas d'autre moyen d'obtenir nos désirs que par le contrôle, le pouvoir sur les gens, et si nous n'obtenons pas ce que nous voulons, notre réaction est violente, injuste et haïssable.

Heureusement, votre conscience se réveille, lorsque vous acceptez et comprenez que cette croyance est fausse à notre sujet, que les relations n'existent pas pour obtenir quelque chose, mais bien pour se connaître et évoluer en des versions de plus en plus magnifiques de qui vous êtes.

 

Êtes-vous conscient que vous blessez les autres pour obtenir ce que vous voulez !

Observez attentivement votre façon d'être dans les relations et pour l'amour de Dieu, cessez d'observer les autres et vous croire meilleur qu'eux par la comparaison.

Pourquoi ne pas vous comparer avec vous-même ?

Vous désirez de l'attention, du respect, de l'amour, du sexe, de l'argent, de la paix, du plaisir, du pouvoir, etc. Tout cela est sain et naturel.

Vous désirez ces résultats, mais vous n'êtes pas attentif au processus qui crée les résultats que vous voulez. Vous êtes ce processus, vous êtes un processus de création consciente et non d'obéissance inconsciente.

Lorsque vous voulez quelque chose des autres, êtes-vous conscient que votre façon d'être peut provoquer des blessures et des conflits chez les autres ?

N'êtes-vous pas senti blessé, lorsque les autres n'avaient pas d'attention envers vous, avaient oublié les conséquences dans vos sentiments ?

 

Pouvez-vous faire des choix plus élevés ?

  • Pouvez-vous choisir de ne pas obliger les autres à faire ce que vous voulez ?

  • Pouvez-vous choisir de ne pas juger les autres afin qu'ils choisissent de faire ce qu'ils veulent ?

  • Pouvez-vous choisir de ne pas blesser les autres afin qu'ils agissent librement ?

  • Pouvez-vous choisir de ne pas traiter les autres d'égoïstes afin qu'ils ne se mettent pas à croire que l'amour est de vous rendre plus égoïste ?

  • Pouvez-vous choisir de ne pas ordonner aux autres de vous obéir afin qu'ils soient motivés à agir en fonction de leurs intérêts ?

  • Pouvez-vous choisir des états d'être plus élevés qui ne blessent pas les autres afin qu'ils sentent l'amour que vous avez pour vous et pour eux ?

 

Le pouvez-vous ?

Vous le pouvez, si vous êtes conscient et acceptez que vous avez obéi aux autres et ainsi devenir des imitateurs inconscients, non des créateurs conscients.

 

Vos désirs sont devenus des besoins égoïstes !

Vous croyez que les gens, les relations, existent pour obtenir quelque chose pour vous, ainsi vous utilisez les gens pour vos satisfactions personnelles, votre égoïsme.

Parce que vous n'avez pas d'autre point de vue concernant la raison d'être des relations, alors vous n'avez pas eu d'autre choix que de croire que vous avez besoin des autres. Vos désirs se changent alors en des besoins envers les autres et ainsi vous vivez en dépendant des autres pour être heureux.

Et vous avez peur ou avez des inquiétudes de perdre vos besoins, ce bonheur.

La peur de perdre vos besoins vous fait réagir avec violence, avec exigence, avec le pouvoir de donner des ordres, avec abus, et vous blessez les autres sans aucune conscience de votre façon d'être dans les relations.

L'égoïsme s'observe par cette inconscience de vous observer dans les relations.

 

Voici un autre point de vue sur les relations

Les relations existent pour vous connaître (et non pour obtenir quelque chose) en choisissant des états d'être plus élevés en relation avec les gens et ainsi apporter du bien-être à vous et à eux.

Choisir de faire une action aimable envers les autres ne vous rend pas heureux, vous êtes heureux dans l'action. L'autre se sent bien et vous aussi.

N'y a-t-il pas une meilleure façon d'obtenir ce que vous voulez sans que l'autre se sente obliger de vous le donner ?

Expérimentez-le et vous sentirez votre vérité. Ne croyez pas mes paroles, faites-le !

Vous croyez que la seule façon de réaliser vos intérêts est de l'obtenir des autres et si vous ne l'obtenez pas, vous utilisez la peur, la culpabilité, l'obéissance ou la ruse.

Mais si j'ai en moi, la conscience de laisser l'entière liberté à l'autre de m'offrir ce que je veux, alors il est magnifique de se comporter de cette façon !

Voilà la chose.

Créer des états d'être aimables dans les relations permettent de faire du bien aux gens qui ont ce que nous voulons en toute joie et librement, ils peuvent nous offrir ce que nous voulons. Ils peuvent aussi ne pas nous donner ce que nous voulons.

Voilà la liberté où il n'y a pas d'attentes qui nous rendent malheureux.

Le bien-être n'est pas une chose personnelle, mais une chose relationnelle, lorsque votre désir implique les autres.

 


 


Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d'entreprise. C'est la vérité qui libère et non les efforts qu'on fait pour se libérer.